Date et nombre de jours du Ramadan 2021 en Algérie : L’avis de Bonatiro

Algérie – Le scientifique qui peine à faire l’unanimité s’est prononcé pour livrer à quoi il s’attend pour le mois bénit à venir. Loth Bonatiro évoque un Ramadan 2021 en partie chaud en Algérie et fournit la date en affirmant que les fidèles jeûneront un nombre de 30 jours. 

- Advertisement -

Le personnage clivant s’est exprimé le 1er avril auprès du quotidien arabophone Echorouk. Loth Bonatiro est revenu sur la date du tout premier jour du mois de Ramadan 2021 en Algérie. De son point de vue, le mois bénit de l’année en cours débutera le 13 avril prochain. C’est en effet la date du commencement du mois sacré qu’a proposé le chercheur controversé.

Ce dernier a assuré fournir par là une lecture « astronomique » des faits. « La conjonction de la lune avec le soleil aura lieu le 12 avril à 03h31 du matin, heure algérienne », toujours selon lui. L’orateur a poursuivi en soulignant que « le croissant lunaire y sera observable à l’œil nu dans tous les pays du monde, y compris en Algérie.

| Lire aussi : Algérie : Date du Ramadan 2021 selon Loth Bonatiro (vidéo)

Un tel fait signifie que le 13 avril correspondra au premier jour du mois sacré ». À l’occasion du Ramadan de l’année 2021, « nous jeûnerons pendant 30 jours, si Dieu le veut ». Par conséquent, « le premier jour de l’Aïd El Fitr sera le 13 mai », a ajouté Bonatiro, dans la même entrevue.

D’autre part, Loth Bonatiro a révélé s’attendre à une augmentation significative de la température durant certains jours du Ramadan à nos portes. Cette hausse de chaleur concernera une partie du mois du jeûne, dit l’intervenant. La raison en est, selon lui, la période assez chaude portant l’appellation de « Smayem ». Cette saison figure sur le calendrier agricole berbère.

| Sujet connexe : Coronavirus en Algérie : « j’ai trouvé un remède » déclare Bonatiro (vidéo) 

Loth Bonatiro a expliqué donc que la météo au cours du Ramadan prochain sera clémente. Toutefois, il a avancé qu’il y aura exception. Quelques jours connaîtront ainsi, a-t-il soutenu, une hausse des températures. La cause directe de celle-ci sera alors la coïncidence du mois bénit des musulmans avec la saison du calendrier traditionnel cité plus haut. 

En ce qui concerne les températures de l’été prochain, Bonatiro s’attend à ce qu’elles soient similaires à la saison estivale passée. C’est-à-dire qu’« elles seront plus basses par rapport aux années précédentes en raison du changement climatique au niveau mondial », a-t-il noté enfin dans l’entretien accordé à l’organe de la presse écrite.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes