Crise du marché de la volaille en Algérie : le ministère de l’Agriculture réagit

Algérie – Abdelhamid Hemdani préside une réunion de coordination sur l’aviculture, au cours de laquelle il affirme que le marché de la volaille se stabilisera à nouveau dans les prochains jours. Découvrez plus dans cet article du 03 octobre 2021.  

Le marché des produits alimentaires, en particulier la volaille, ne cesse de s’enflammer en Algérie. Depuis maintenant plusieurs jours les prix du poulet de chair subissent des hausses des prix exceptionnelles. Face à cette situation, le consommateur algérien attendait une déclaration officielle de la part d’un responsable. C’est afin de rassurer. Et donner des solutions pour franchir cette crise. 

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hemdani, a présidé vendredi dernier une réunion de coordination sur l’aviculture. C’était en présence des membres du Conseil national interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA). Les cadres de secteur y étaient aussi. La réunion a également vu la participation du directeur de l’Office national des aliments de bétails (ONAB).

À l’ordre du jour, on note l’évaluation de la situation actuelle du marché de la filière avicole. Lors de cette réunion, les participants ont examiné les différents facteurs influençant le marché de la viande blanche. Mais aussi les mesures à prendre pour stabiliser les prix pratiqués dans ce domaine. C’est ce dont nous informe La patrie News.

Le marché de la volaille va se stabiliser au cours du mois d’octobre 

Selon la même source, Abdelhamid Hemdani a instruit tous les participant d’effectuer une enquête de terrain. Celle-ci doit concerner toutes les branches composant la filière avicole. Le but est de préciser les problèmes rencontrés. 

Au cours de la réunion, les membres de CNIFA précisent que le poussin destiné à la production de poulet de chair est disponible sur le marché, et il n’existe aucune crise concernant son achat.   

Par ailleurs, les intervenants soulignent que la hausse des prix du poulet de chair est due à la spéculation, et affirment que le marché se stabilisera au cours de ce mois d’octobre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes