Votre Argent

Crise de liquidité en Algérie poste : Le ministre des Finances rassure

1
crise liquidité Algérie poste
S'abonner :

Algérie – Le ministre des Finances donne suite à la retentissante polémique, abordant la crise de liquidité constatée au sein d’Algérie poste. 

D’après la déclaration du ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane rapportée par l’APS; il est indiqué qu’Algérie poste traverse une infime crise de liquidité, qui ne relève pas de l’inédit. « Un aria dont de nombreux pays à travers le monde y sont confrontés.»

En outre, le premier responsable de la structure financière algérienne, a explicité lors de son discours que cette situation conjoncturelle tend à camper dans un terrain stable. Après avoir assuré la liquidité nécessaire dans toutes les postes de diverses wilayas, ayant connu un déficit monétaire; à l’instar de Skikda et Sétif. Il poursuit en remédiant par la même occasion, que la liquidité récoltée des marchés de cheptel; à la veille de l’Aïd El Adha a aidé à barricader cette crise.

A cet effet, Aymen Benabderrahmane invite les citoyens Algériens à s’orienter vers le paiement électronique, pour éluder tout trouble financier envisageable, pouvant donner naissance à une situation similaire. 

Pénurie de liquidités : Le e-paiement, une résolution salvatrice ?

Afin d’amortir les conséquences du marasme évoqué plus haut, le ministre des Finances Aymen Abderrahmane; encourage les citoyens à se munir d’une carte de paiement électronique; pour effectuer des transactions via le e-paiement. Une alternative de secours pour notre économie de cash. 

Une approche que même l’univers de la télécommunication en Algérie y recourt. En effet, depuis le début de l’année 2020, plus de 600.000 transactions ont été effectuées; par le biais des paiements électroniques. A cet égard, on citera l’acquittement des factures d’internet et d’abonnement téléphonique.

En sus, l’Etat algérien, prévoit la mise en place du m-paiement; c’est-à-dire le paiement mobile. Une proposition surgit suite à l’abondante utilisation du téléphone mobile, à longueur de journée.

De plus, il est important de rappeler, qu’il y a trois mois de cela, l’administrateur du Groupement d’intérêt économique de la Monétique (GIE Monétique), Madjid Messaoudene; a révélé que ce projet est en cours de finalisation et prendra effet très prochainement.

Article recommandé :  Le DG d’Algérie Poste évoque le calendrier des pensions de retraites

Algérie : La BNA proposera neuf produits de la finance islamique

Article précédent

Coronavirus Algérie : Le bilan s’alourdit ce 31 juillet (563 cas)

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. La crise de liquidité peut être résolue par trois solutions:
    1- Développement de l’usage du paiement électronique dans les magasins en obligeant les commerçants d’acquérir des TPE et les citoyens auront le choix de mode de paiement.
    2- Améliorer le service du paiement électronique en répondant aux questions et aux réclamations des clients par divers mode télécommunications ( e-mail, chat, téléphone),en leur donnant des réponses instantanées, non pas par des numéros injoignables ou sans réponse, c’est une totale négligence.
    3- Opter rapidement au paiement mobile par six simple clics du votre index, vous pouvez envoyer de l’argent instantanément à une personne ou une société, comme vous pouvez recevoir de l’argent de la même manière, c’est simple dans plusieurs pays, il suffit d’avoir un e-mail et un mot de passe et un compte.
    3- Au fur et à mesure, que Algérie Poste ou des banques entament des démarches accélérées pour le développement du paiement électronique et la mise en service du paiement mobile, en collaboration avec des partenaires nationaux ou étrangers, je pense qu’il est indispensable de changer les billets de 2000.00 DA en annulant les anciens billets afin de collecter la monnaie stocker hors banques.

Comments are closed.