Immobilier

Crise de l’immobilier en Algérie : 25.000 entreprises du BTP au bord de la faillite

0
Algérie BTP immobilier
S'abonner :

Algérie – Le président de l’AGEA a tiré la sonnette d’alarme face à la crise inédite que connaît secteur du BTP, qui est menacé par une faillite imminente.

Près de 20.000 à 25.000 entreprises activant dans le secteur du BTP qui sont sujets à un arrêt technique ont étés recensées par le président de l’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA), Mouloud Kheloufi, un arrêt qui a mis au chômage plus de 150.000 à 200.000 salariés du secteur, a-t-il annoncé lors d’une conférence de presse le 7 mars dernier à Alger.

Les entreprises qui animent le secteur du BTPH plaident en faveur d’une amnistie générale fiscale et parafiscale pour l’année 2019 dans leur secteur paralysé par une forte baisse de leur activité au cours de l’année écoulée, a déclaré Mouloud Kheloufi, qui sollicite le soutien du gouvernement pour assurer la perpétuité de ces entreprises.

Le président de l’AGEA a d’autre part soumis des recommandations de sortie de crise au ministère, dont la réalisation des logements sociaux par le gouvernement,  la promotion immobilière et l’encouragement des entreprises nationales à construire des habitations destinées à 50 % à la location et à 50 % à la vente.

Dans le même sillage, Kheloufi souligne sur l’importance des demandes publiques sans lesquelles les entreprises et les fabricants des matériaux de construction seraient à court de travail. « Sans demande publique nos entreprises ne travaillent pas. Ceci impacte également les fabricants qui ne peuvent pas commercialiser leur production. », a-t-il confié.

Pour rappel, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri a expliqué récemment la détermination du gouvernement à solutionner la crise du logement en Algérie, en réalisant, dans les plus brefs délais, plus 900.000 logements. Dans ce sens, le ministre avait instruit ses services d’accélérer la finalisation des projets programmés dans le cadre de la formule de vente par location AADL.

Article recommandé :  Algérie : Baisse du prix de l’immobilier, le marché dans le flou en 2020

Algérie : Rachat de Yassir par Careem, qu’en est-il vraiment ?

Article précédent

Algérie : Le marché noir pèse « 80 milliards de dollars », selon Sami Agli

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires