26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueCrise en Libye : L’Algérie appelle au cessez-le-feu et invite au dialogue

Crise en Libye : L’Algérie appelle au cessez-le-feu et invite au dialogue

Publié le

- Publicité -

Algérie/Libye – L’Algérie appelle les acteurs régionaux et internationaux à faire front commun. Réunir les forces pour parvenir à une résolution politique à la crise en Libye. Le ministère algérien des Affaires étrangère privilégie la voie du dialogue.

Le ministère des Affaires étrangères a rendu public un communiqué ce dimanche, réagissant à la crise en Libye. « L’Algérie a pris note de la dernière initiative politique visant à cesser immédiatement le feu », indique le document. Et également à « travailler pour trouver une solution politique à la crise libyenne ».

Le département ministériel a rappelé que l’Algérie a toujours soutenu les frères libyens. Il a aussi souligné les « efforts qu’elle a déployés à différents niveaux; pour parvenir à un règlement politique » du conflit libyen. Ceci commence par « le cessez-le-feu et en s’asseyant à la table de dialogue » par la suite.

- Publicité -

Cette dernière rassemblera « les parties libyennes pour une solution politique globale ». Tout cela en conformité avec « la légitimité internationale »; les « résolutions du Conseil de sécurité »; et dans le cadre notamment du « respect de la volonté du peuple libyen frère ».

L’Algérie réagit à l’initiative égyptienne de paix en Libye

Notre pays et par le biais de son ministère a réitéré alors son « adhésion au rôle central des pays voisins ». Ce rôle est indispensable au rapprochement des « perspectives entre les frères libyens ». L’outil pour le faire consiste à adopter « le dialogue global ». Il est « le seul moyen de parvenir à la paix en Libye »; assure la même source. Il garantira aussi « l’unité et l’intégrité territoriale ».

L’Algérie invite dans ce sillage les « différents acteurs régionaux et internationaux à coordonner leurs efforts ». Cette coordination servira à « trouver un règlement politique durable à la crise dans ce pays frère ». Il convient de noter ici que l’Algérie a réagi à la proposition du président égyptien. Abdel Fattah Al-Sissi a en effet proposé une initiative de paix en Libye.

- Publicité -

L’initiative égyptienne au sujet du dossier libyen est révélée samedi 6 juin. Elle tend à l’instauration d’un cessez-le-feu dans ce pays ravagé par la guerre civile. Le conflit armé dure depuis quelques années déjà et oppose les forces du GNA de Tripoli, aux troupes dirigées par Khalifa Haftar, à l’Est du pays. La proposition a donc émergée suite aux discussions au Caire avec le maréchal Haftar.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -