9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileCrise automobile en Algérie : ce sera le début de la fin...

Crise automobile en Algérie : ce sera le début de la fin en mars ?

Publié le

- Publicité -

Automobile – L’Algérie se dirige vers la fin de la crise dans le secteur automobile dès mars prochain ? L’équipe de Dzair Daily vous dévoile davantage d’informations à ce sujet, dans la suite de ce numéro du samedi 25 février 2023.

Suspension de l’importation des voitures neuves, fermeture des usines d’assemblage, l’Algérie est passée, ces dernières années, par une véritable crise automobile. Alors, le mois de mars prochain serait synonyme du début de la fin de cette situation de crise que connaît le secteur automobile en Algérie ? Vous aurez toute la réponse dans les quelques lignes qui suivent. 

Au fait, de nombreuses décisions se concrétisent sur le secteur automobile en Algérie. Cela pourrait faire face à cette crise et le mois de mars prochain serait ainsi le début de la fin de la pénurie des voitures sur le marché. Dans le détail, le projet de l’usine Fiat à Oran touche à sa fin, une nouvelle qui fait ravir tous les citoyens algériens. 

- Publicité -

Effectivement, le groupe franco-italien Stellantis compte entamer l’assemblage de plusieurs modèles de la marque Fiat prochainement. Soit à la zone industrielle de Tafraoui. D’ailleurs, le gouverneur de la wilaya avait affirmé que le taux d’achèvement des travaux est très avancé. « La première unité industrielle de l’usine est déjà achevée », a-t-il déclaré. Ce n’est pas tout ! Tous les détails sont à découvrir ci-dessous.

En outre, le wali Said Sayoud a affirmé que « le taux d’avancement des travaux au niveau de la deuxième unité est de 45 % ». Sachant que le président Abdelmadjid Tebboune avait préalablement annoncé que le début de la production est prévu en mars 2023. Un signe du début de la fin de la crise automobile. 

Fin de la crise automobile en Algérie : d’autres indicateurs

En sus, de nombreux concessionnaires automobiles ont vu leur sort changer. Ces derniers ont obtenu la licence initiale et complètent leurs dossiers. Et devront obtenir les licences d’importation définitives avant la fin du mois de mars 2023. Il s’agit d’un deuxième indicateur, Sayarat Live rapporte l’information. 

- Publicité -

D’après la même source, certains médias ont cité les marques qui ont obtenu leurs licences d’importations initiales. Faisant savoir qu’il s’agit de Fiat, Citroën, Peugeot, Opel et Cherry. En plus de Geely, DFSK, Jackman, Sokon et Renault Trucks. Quant à l’importation des voitures de moins de 3 ans, des sources du ministère ont confirmé la fin de l’élaboration des textes réglementaires. Ce qui est synonyme d’une nouvelle ère. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -