Crise automobile en Algérie : Chitour table sur les voitures électriques

Algérie – Le ministre de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables, Chems Eddine Chitour prévoit la généralisation progressive des voitures électriques en Algérie.

Lors d’une déclaration faite à la presse, le ministre Chems Eddine Chitour a évoqué la transition vers les voitures électriques en Algérie. Le ministre de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables a tablé sur la généralisation progressive des voitures électriques. Cela, d’ici à 2030. C’est ce qu’il a déclaré avant hier, à l’occasion de la 25 éme édition de la Journée de l’énergie. 

D’après Algérie Presse Service, le même orateur a déclaré que la mise en vigueur de cette démarche réduirait l’utilisation du carburant. L’Algérie sortirait ainsi, de sa dépendance aux hydrocarbures. Il est à noter que l’industrie thermique est de plus en plus abandonnée mondialement. Cependant, notre pays s’était lancé dans la conception de la Dacia Stepway diesel. Cela reflète le décalage de l’Algérie par rapport aux autres pays.

Dans la même intervention, Chems Eddine Chitour a annoncé l’importation de 5.000 voitures électriques. Il a également informé l’installation de stations de recharge de ce type de véhicules. Précisant par la même occasion que « le rechargement des voitures électriques coûte cinq (05) fois moins cher que le plein des voitures fonctionnant au carburant ».

L’importation des voitures en Algérie : le taux représentatif des voitures électriques

Le ministre a insisté sur la nécessité de sensibiliser la société à l’importance du remplacement des voitures essence et diesel. C’est ce que confirme la même source médiatique. Rappelant, lors de la même intervention, que le ministère de l’Industrie prend en charge le suivi du dossier de l’introduction des voitures électriques.

Il convient de rappeler que le gouvernement algérien a ordonné aux importateurs des voitures neuves de promouvoir les véhicules électriques. Ces derniers doivent représenter 15 % du total des automobiles  de tourisme commercialisées. C’est ce qui ressort du décret 21-175 publié au Journal officiel numéro 34.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes