AccueilPolitiqueGéopolitiqueCrise Algérie - Espagne : la presse espagnole s’affole

Crise Algérie – Espagne : la presse espagnole s’affole

Géopolitique – Les médias espagnols mettent en avant leurs craintes quant à la crise diplomatique survenue entre l’Algérie et l’Espagne. Dzair Daily vous dévoile, dans ce numéro du 27 septembre 2022, tous les détails, plus bas. 

Une importante crise diplomatique frappe les relations entre l’Algérie et l’Espagne ! En effet, six (06) mois se sont écoulés depuis le revirement du gouvernement espagnol concernant la question du Sahara Occidental. D’ailleurs, la position du président du gouvernement d’Espagne, Pedro Sánchez, figure dans la lettre adressée au roi du Maroc, Mohammed VI.

De quoi donner naissance à une véritable et sévère crise diplomatique avec l’Algérie. Il s’agit de ce qu’a fait savoir le quotidien Ennahar. De ce fait, en juin dernier, l’Algérie a procédé à la suspension du traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec Madrid. Il faut dire que les conséquences de cette rupture étaient sans égal.

Puisque, six (06) mois plus tard, au cœur de la crise énergétique mondiale, la diplomatie espagnole n’a pas renoué ses liens avec le géant nord-africain, l’Algérie. Sachant que ce dernier détient les neuf (09) plus grandes réserves de gaz au monde. Par ailleurs, les médias espagnols ont relaté que l’Algérie n’a donné aucun signe de volonté pour résoudre la crise ou pour atténuer les tensions.

L’Espagne entre dans une crise profonde 

Selon les médias espagnols, les chiffres du commerce espagnol ont pris une chute libre. Pour preuve, l’Algérie a cessé d’octroyer aux hommes d’affaires espagnols des licences pour l’importation des animaux vivants. À cet effet, les médias en question ont mis en garde leur gouvernement sur l’intransigeance et l’ignorance des revendications de l’Algérie.

Et ce, de peur d’aggraver la situation entre les deux pays, surtout que l’Espagne en a pris cher économiquement. Outre cela, le pays européen serait craintif concernant les éventuelles négociations entre le groupe Sonatrach et Naturgy. D’après les médias espagnols, toute hausse du prix de gaz affecte directement et très prochainement la poche des citoyens espagnols.

Sachant que le contrat gazier lie les deux parties jusqu’en 2030. Tout en omettant les dommages occasionnés aux entreprises espagnoles. Mais aussi aux nombreux citoyens espagnols en raison de l’inflation.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes