Algérie

Crânes des résistants Algériens rapatriés en Algérie : La France commente

1
crânes résistants algérie france
S'abonner :

Algérie – La Présidence française commente, pour la première fois, le rapatriement de France vers l’Algérie des crânes des martyrs de la résistance populaire.

Vendredi, la France a réagi au rapatriement en l’Algérie des crânes des résistants algériens. Un rapatriement que revendiquait l’Algérie depuis plusieurs années maintenant.  Il s’agit d’un « geste pour panser les blessures de l’Histoire »; a affirmé le Palais de l’Élysée à Paris dans son premier commentaire sur la question.

En sus, « ce geste fait partie d’un processus d’amitié et de guérison de toutes les blessures à travers notre Histoire »; a écrit donc ce 3 juin 2020 l’Agence France Presse AFP; citant la Présidence de la République française siégeant à l’Élysée. Selon ces propos, la restitution de ces restes à l’Algérie entre dans le cadre des relations franco-algériennes en évolution.

La même source a ajouté que « c’est là le sens du travail que le président de la République a entamé avec l’Algérie ». Ce travail « se poursuivra dans le respect de tous; afin de réconcilier la mémoire des deux peuples français et algérien ». Alors, selon l’agence de presse, Emmanuel Macron s’est engagé dans une logique de réconciliation; au niveau de l’Histoire commune à la France et à l’Algérie.

Rapatriement de France des crânes de résistants algériens : Une vieille revendication de l’Algérie 

Il est question donc du premier commentaire en la matière. Le premier venant de la part des autorités françaises. Cela intervient après l’arrivée en Algérie des crânes; et des restes mortuaires de 24 leaders et leurs compagnons de la résistance populaire; contre le colonialisme français. Ceci après 170 ans d’exposition; au Musée de l’Homme à Paris.

Par ailleurs et selon le ministère des Moudjahidine, l’Algérie a entamé des négociations pour récupérer ces crânes il y a quatre ans; explique le quotidien algérien Echorouk. Cependant la partie française a continué de manœuvrer; dans le sens contraire à la réalisation d’une telle opération. 

La France, d’après le ministère algérien, invoquait la présence d’obstacles juridiques à l’achèvement du processus. Néanmoins et finalement, l’opération de restitution des crânes et restes mortuaires des martyrs algériens a eu lieu. Ceci ne constitue en revanche que le premier lot. On attend alors que les autres suivent.

Article recommandé :  Imams Algériens, Islam en France.. Les révélations de Belmehdi

Ouverture des frontières avec l’Algérie : L’Espagne pose ses conditions

Article précédent

Algérie : Tous les médecins sont appelés à lutter contre le coronavirus

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Oui , en attendant que les autres suivent , c’est toute l’histoire mémoriale d’une Algérie convalescente qui est en France. Ce premier lot , 24 crânes, ne représente rien devant ce qui reste à livrer, soit 536 crânes de résistants Algériens qui ont combattu la France entre 1840 et 1870.
    La France détient encore des trésors culturels Amazighs qui sont exposés au musée de l’histoire , mais que la France refuse de restituer. C’est toute l’histoire de l”Algérie qui est mise sous scellé pour que la vérité n’éclate pas.

Comments are closed.