Covid-19 : Voici les vaccins proposés pour l’Algérie et leur prix

Algérie – Le premier ministre, Abdelaziz Djerad, s’est réuni ce lundi, 21 décembre, avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, en vue de déterminer un lequel des vaccins contre la Covid-19 nous serait le plus approprié.

En effet, dans l’intention d’acquérir l’un des vaccins contre la Covid-19 qui nous serait le plus adéquat, le premier ministre, Abdelaziz Djerad, s’est entretenu avec les membres du Comité chargé du suivi de la pandémie de Covid-19 en Algérie. Et ce, afin d’entamer la campagne de vaccination contre le virus virulent actuel dès janvier prochain. Il convient de rappeler que cette assemblée est advenue après les instructions du président de la République.

Abdelmadjid Tebboune a donc donné l’ordre au premier responsable de la santé en Algérie de présider une réunion. Cela pour aborder le choix du vaccin anti-coronavirus qui sera importé. De nombreuses options se présentent au gouvernement. L’Algérie optera-t-elle pour le vaccin russe, américain, anglais ou chinois ?

Le Spoutnik V, développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou, figure actuellement sur la liste des dix (10) meilleurs vaccins sélectionnés par l’OMS. À l’issue de la troisième et dernière phase, le vaccin russe a présenté un taux d’efficacité de 91,4%.

Ce vaccin peut atteindre une efficience optimale de 100% contre les cas graves d’infection au coronavirus. Selon le président Vladimir Poutine, le Spoutnik V serait efficace contre la nouvelle souche de SARS-CoV-2 qui se propage en Europe. Ils sont plus de 50 pays à avoir déjà commandé plus de 1.2 milliards de doses de ce vaccin.

Quel vaccin pour l’Algérie ? Et à quel prix ?

À l’image de Spoutnik V, le Moderna serait tout aussi efficace. Les experts américains le recommandent en effet. C’est donc le deuxième anti-Covid-19 à être commercialisé sur le marché américain, après celui de Pfizer/BioNTech. Selon les autorités américaines sanitaires, le Moderna frôle les 100% d’efficacité pour les personnes âgées de 18 ans et plus, avec 94.1%.

Contrairement au vaccin Pfizer/BioNTech, celui de Moderna reste stable entre 2° C et 8° C. Il n’a donc pas besoin d’être stocké à des températures très basses. Selon les résultats complets, l’efficacité de l’autre candidat-vaccin américain est estimée à 90%. Les laboratoires de Pfizer et de BioNTech ont annoncé, à leur tour, que leur anti-Covid-19 prévient aussi la nouvelle variante du virus virulent actuel détectée en Europe.

Le vaccin développé par le laboratoire britannique est également en course. Certes moins agissant que les susmentionnés, l’AstraZeneca est pratique à 70% pour prévenir la pandémie de coronavirus. Mais son avantage, c’est la technologie plus traditionnelle que les autres concurrents que ce dernier utilise. Ce qui le rend moins coûteux et plus facile à stocker.

En ce qui concerne le taux d’efficacité du vaccin déployé par la société chinoise Sinovac, il n’a pas encore lieu d’aucune approbation mais il est déjà inoculé. Les laboratoires en sont toujours à la phase 3 des essais cliniques. Selon les experts, les vaccins Sinovac et AstraZeneca seraient les plus accessibles et efficaces pour les pays en développement, tels que l’Algérie.

Par ailleurs, il y a la politique commerciale qui joue un rôle évident dans l’acquisition du vaccin anti-Covid-19 en Algérie. AstraZeneca, qui est largement le moins cher, a décidé de vendre son vaccin à 520 dinars la dose. Le prix de Sinovac serait à 1.800 dinars tandis que celui de Pfizer est à 2.500 dinars. Le Moderna est le plus coûteux, avec 4.396 dinars la dose. Le candidat-vaccin russe, efficace à 91,4 %, vaut 2.383 DA la dose.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes