Covid-19 : Production du vaccin en Algérie, le point sur la situation

Algérie –  Ce mardi 02 mars 2021, Bachir Allouache a donné plus d’informations sur la production, dans notre pays, du vaccin « Spoutnik V » contre la Covid-19.

- Advertisement -

En effet, le directeur du contrôle au ministère des Industries pharmaceutiques, Bachir Allouache s’est manifesté, ce mardi 02 mars 2021. En fait, il a été invité à émission matinale, transmise sur la Radio nationale Chaîne 1. Le responsable s’est exprimé sur plusieurs sujets relatifs à l’industrie pharmaceutique, dont la production du vaccin contre la Covid-19 en Algérie.

L’Algérie avait obtenu l’accord des Russes pour produire le vaccin « Spoutnik V », contre le coronavirus. De ce fait, l’Algérie sera le premier pays africain à produire le vaccin anti-Covid-19. Nous savons également par des déclarations antérieures, émises le 12 février dernier, par le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, que le laboratoire Saidal détient l’exclusivité pour produire le vaccin susmentionné.

| Lire aussi : Tebboune annonce la production du vaccin Spoutnik en Algérie

C’est dans ce sillage que s’est manifesté Bachir Allouache ce mardi. Le responsable a fait part d’autres détails sur l’élaboration du vaccin susmentionné. Il a alors déclaré que les procédures du projet de production étaient actuellement bien entamées. Le même orateur ajoute que le ministère des Industries pharmaceutiques s’entretient régulièrement avec le Fonds russe pour les investissements directs. 

Celui-ci est justement, le représentant officiel de la Russie pour l’aboutissement de ce projet. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk. L’étape des négociations et des échanges entre la Russie et l’Algérie se révèle alors très concluante et sur le point de prendre fin. Ce qui permet donc de débuter la phase de production qui ne saurait tarder, selon le même intervenant. 

| Sujet connexe : L’Algérie, « premier pays africain à produire le vaccin anti-Covid » (Bitam)

Elle serait exécutée par une unité de Saidal située dans la wilaya de Constantine. Il est également important de noter que ce projet de production vient dans l’optique de réduire la facture d’importation. C’est là également ce dont nous informe la même source médiatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes