AccueilActualitéAlgérieCovid-19 en Algérie : "Instauration de l’état d’urgence sanitaire", suggère Belhadj

Covid-19 en Algérie : « Instauration de l’état d’urgence sanitaire », suggère Belhadj

Coronavirus – « L’heure est grave ! ». Rachid Belhadj, professeur directeur des activités médicales et paramédicales au CHU Mustapha Bacha réclame l’état d’urgence sanitaire en raison de la Covid-19 en Algérie. Dzair Daily vous relate ses propos, ce 26 juillet 2021.

Le Pr. Rachid Belhadj a exprimé sa très grande préoccupation par la situation épidémiologique. Touché par la troisième vague, notre pays a atteint un stade critique, dit-il, au micro de la Radio nationale Chaîne 1. Ainsi, il tire la sonnette d’alarme et invite à proclamer l’état d’urgence sanitaire en Algérie à cause de la Covid-19.

« Catastrophique », c’est de quoi a qualifié le Pr. Belhadj la situation du coronavirus aujourd’hui. La montée exponentielle des cas atteints de la Covid-19, parmi eux, le personnel médical, inquiète le professeur. C’est pourquoi il nous alerte sur la forte pression que vivent les hôpitaux ces temps-ci pour faire face au variant Delta. Un variant qui touche potentiellement les jeunes. De ce fait, la demande croissante d’oxygène est très difficile à satisfaire.

Selon l’expert médical, Belhadj, la négligence du protocol sanitaire, et notamment de la vaccination s’avère être la cause majeure de cette rapide augmentation et aggravation de la situation épidémiologique en Algérie. Ce manque d’intérêt au sujet de ces mesures anti-Covid est la raison de la surcharge actuelle des hôpitaux, a signalé le professeur.

Une annonce a été faite dimanche à l’issue de la réunion du Conseil des ministres afin de faire le point sur la situation sanitaire. Le couvre-feu est réinstauré de 20h00 à 06h00 dans les wilayas très atteintes par le virus. Par ailleurs, des présidents d’APC ont déjà commencé le confinement total. Plusieurs communes de Tizi Ouzou font l’objet de cette décision.

Des chiffres qui se révèlent encore plus alarmants

D’après le médecin, les chiffres annoncés sont très minimes par rapport aux chiffres réels. C’est compte tenu du nombre de personnes atteintes au CHU de Mustapha Bacha. Le Pr. Belhadj indique qu’3aaa%avant-hier seulement à l’hôpital dans lequel il exerce, 18 personnes sont décédées. En outre, 25 personnes du personnel médical du même hôpital sont contaminées.

Par conséquent, les équipes médicales et paramédicales sont dans une situation handicapante pour mener à bien leur mission. Dans ce sens, le Pr. Belhadj insiste sur le manque du personnel médical pour affronter cette nouvelle vague. C’est pourquoi il juge qu’il est primordial d’appeler les médecins retraités et étudiants en médecine pour surmonter cette difficile période dont souffre le secteur de la santé, suite au nouveau variant du coronavirus.

C’est avec beaucoup de désarroi que le professeur conclut son entrevue. La situation inquiète les experts de la santé et c’est pour cette raison qu’une vaccination et le respect du protocole sanitaire est capital en ces circonstances déplorables. Nous perdons chaque jour des proches et du personnel de la santé. Le Pr. Rachid Belhadj insiste sur l’impératif d’une médecine d’urgence.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes