Covid-19 en Algérie : fermeture de 14 mosquées à cause du non-respect du protocole

Algérie –  Fermeture de 14 mosquées au niveau de certaines wilayas du pays à cause du non-respect du protocole sanitaire dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 en Algérie.

En effet, c’est ce qu’indiquent les informations relatées par le quotidien arabophone Echorouk dans son édition de mardi et reprises ici, ce 04 août 2021. Il a été décidé de la fermeture de 14 mosquées au niveau de certaines wilayas d’Algérie en raison du non-respect du protocole mis en place dans le cadre de la situation épidémique liée à la Covid-19. 

C’est ce dont assure l’inspecteur général au ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, Lakhmissi Bezzaz. Plusieurs mosquées (14 plus exactement) ont été closes au niveau du territoire national. C’est depuis l’avènement de la troisième vague actuelle de la Covid-19. Il explique que cette décision de fermeture intervient à cause de nombreux cas infectés au sein de ces mosquées. Il ajoute qu’elles resteront fermées jusqu’à ce que la situation sanitaire se stabilise. 

Dans le détail, d’après le même responsable, les mosquées concernées par cette instruction de fermeture se situent majoritairement dans la wilaya de Tébessa. Effectivement, 13 d’entre elles se trouvent dans la ville précitée. La quatorzième se trouve, quant à elle, à Béjaïa. Il indique par ailleurs que la raison est le flux important de cas détectés au niveau de ces structures. Ils ont donc décidé de fermer certaines d’entre elles. 

Lakhmssi Bezzaz répond à l’éventualité de fermeture des mosquées 

En outre, Lakhmissi Bezzaz ajoute autre chose dans ses déclarations. Il explique que l’État leur a accordé le pouvoir d’évaluer la situation épidémiologique dans leurs wilayas. Y compris dans les mosquées. Et ce, en coordination avec les services du ministère des Affaires religieuses. 

Dans un même contexte, l’intervenant soutient par ailleurs que ces services reçoivent quotidiennement des rapports. Ces derniers détaillent la situation sanitaire au sein des mosquées. Il avance que le protocole sanitaire mis en vigueur dans ces lieux sacrés y est respecté. 

Le responsable aborde ensuite la possibilité de fermeture des mosquées dans le cas où la courbe des infections aux coronavirus continuait à augmenter. L’interlocuteur indique que le Comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus est celui qui a l’autorité d’évaluer la situation épidémiologique du pays. Et puis, suggérer leur fermeture ou pas.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes