Algérie

Covid-19 : L’Algérie durcira les restrictions en cas de la hausse des cas

0
Algérie hausse contaminations covid-19
S'abonner :

Algérie – Pendant plusieurs semaines, l’Algérie a vu décroître rapidement la pandémie sur son sol, mais tout a changé ces six (06) jours, le bilan de contaminations à la Covid-19 repart à la hausse. Pour le ministre de la Santé, il est possible de durcir les restrictions avant que la seconde vague ne déferle.  

Pour l’heure, la situation n’est pas sombre qu’imaginée. Dans le cas où elle s’aggrave, l’Algérie ne restera pas comme deux ronds de flan, elle va agir avant de mettre en péril tous les efforts déployés pour combattre le Coronavirus. En effet, selon le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, l’Algérie va certainement appliquer des restrictions drastiques destinées à lutter contre ledit virus mortel si la tendance haussière (hausse des contaminations à la Covid-19) continue, rapporte le quotidien généraliste Ennahar.

C’est en tout cas ce qu’a indiqué le premier responsable de la Santé en Algérie lors de son passage sur les ondes de la radio nationale ce dimanche 18 octobre. Ainsi, et sur un ton inquiet, le ministre est revenu sur la désinvolture, voire l’irresponsabilité de plusieurs citoyens face au grand danger de la contagion qui continue à prendre des vies pas seulement en Algérie mais dans le monde entier. Il est donc certain selon lui, que cette hausse des contaminations est liée étroitement au relâchement total vis-à-vis des gestes barrières.

À cet effet, le ministre n’a pas omis d’avancer un exemple pour justifier sa conclusion. En visite à l’une des wilayas du pays, le ministre a remarqué que « personne ne portait un masque protecteur ». Chose qui d’après lui, et d’après aussi les lois de la contagion et la protection du soi-même et d’autrui que nous connaissons tous, peut s’avérer problématique. 

En définitive, la pandémie du nouveau Coronavirus continue de circuler avec une faible intensité en Algérie, mais si les choses continuent à ce rythme marqué par la désinvolture et le relâchement ; le pays n’aura autre solution que de durcir les restrictions afin de retrouver par la suite sa tendance baissière.

Hausse de contaminations en Algérie : Vers une deuxième vague ? 

Selon l’orateur, également professeur et médecin ; il est encore tôt de parler d’une seconde (02e) vague de contaminations de la pandémie. Ainsi, et sur ce coup, Benbouzid voit les choses sous le même angle du membre du Comité scientifique; Mohamed Berkat Bekkani qui a rassuré l’ensemble de la citoyenneté sur la probabilité d’une deuxième vague. « Le retour à la tendance haussière et les 200 cas de contaminations au Coronavirus ou même plus n’est pas une deuxième vague » ; précise le ministre de la Santé. 

Selon ses dires, les données actuelles et les six (06) jours consécutifs de hausse ne laissent pas à conclure que l’Algérie traverse une deuxième vague. Sur ce, le ministre a tenu cette occasion à appeler et exhorter les citoyens à respecter ; strictement et à la lettre ; les mesures préventives afin d’éradiquer définitivement la Covid-19 du sol algérien. 

Pour ce qui est potion magique, le ministre de la Santé a révélé qu’aucun vaccin anti-covid-19 n’est disponible jusqu’à ce jour. La course vers un vaccin efficace continue donc dans le monde entier. Rappelons par ailleurs que le même ministre a garanti précédemment que l’Algérie sera aux premiers rangs pour acquérir le vaccin dès sa disponibilité.

Article recommandé :  Coronavirus Algérie : Horaires du confinement réduits dans 29 wilayas

Rentrée scolaire 2021 en Algérie : Voici la position des syndicats

Article précédent

Le consulat d’Algérie à New York ouvre ses portes aux Algériens

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.