AccueilActualitéAlgérieCovid-19 en Algérie : « le climatiseur aide la propagation du virus...

Covid-19 en Algérie : « le climatiseur aide la propagation du virus »

Algérie – Le Dr Abdelbasset Maout, biologiste clinique et virologue, souligne que l’emploi du climatiseur contribue à la propagation de la Covid-19 et déconseille, de ce fait, son utilisation. Dzair Daily vous en dit plus ce mercredi 28 juillet 2021.

En effet, jugé favorable à la circulation de la Covid-19 en Algérie, le biologiste Abdelbasset Maout a déconseillé l’utilisation du climatiseur. Si besoin se manifeste, une ventilation naturelle, à savoir l’ouverture de portes et fenêtres, est fortement recommandée, précise le docteur.

Par ailleurs, le virologue algérien considère que la vague de contaminations qui frappe l’Algérie depuis plusieurs semaines, s’inscrit dans le contexte d’une nouvelle vague. Et non d’une troisième. Le caractère très contagieux du nouveau variant met l’ensemble de la population sensible à l’infection.

Y compris les personnes qui ont déjà été infectées, vaccinées contre le SARS-CoV-2. En outre, dans une interview accordée à Radio Sétif, le spécialiste affirme que la hausse d’infections est principalement causée par les deux variants indien et britannique. Précisant tout de même qu’une personne ne peut pas être infectée deux fois par la même souche.

En effet, il précise que les mutations observées chez le virus perturbent l’immunité biologique. Même celle acquise suite à une première contamination, ajoute le médecin. Par ailleurs, une précédente contraction du virus ne protège guère contre les nouvelles souches qui circulent. C’est là ce dont nous informe le quotidien susmentionné. 

Le virus laisse beaucoup de résidus !

Effectivement, la même source affirme que parmi les maladies qui affectent les sujets rétablis, on y retrouve celles qui touchent la glande thyroïdienne, les reins, le foie et même le diabète. Par ailleurs, le Dr Maout appelle à un suivi médical pour les personnes rétablies. L’intervenant précise par la même occasion, que la vaccination anti-virus se fait après une période déterminée de rétablissement.

Et ce, en vue de l’inefficacité de la prise du vaccin en étant malade. De surcroît, il a révélé que la souche mutée avait un changement dans l’avenir membranaire du virus. Cependant, aucun changement dans l’information génétique de ce dernier n’a été détecté. Il n’y a donc pas de place à la survenue d’un nouveau virus. 

La vaccination des personnes atteintes de Corona après s’être rétablies d’une infection pendant une période spécifique rappelle et renforce le système immunitaire. C’est pourquoi le médecin appelle tout le monde à respecter les mesures préventives. Une consigne qui concerne donc les personnes infectées, non infectées, vaccinées ou non.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes