Covid-19 en Algérie : bilan des cas du coronavirus ce 14 mai 2022

Algérie – Le bilan des cas de Covid-19 répertoriés ces dernières 24 heures est révélé, ce 14 mai 2022, par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Nouvelles contaminations, nombre de décès et celui des guérisons, on vous dit tout dans notre édition d’aujourd’hui. 

En effet, ce 14 mai 2022, le bilan des cas de Covid-19 en Algérie de ces dernières 24 heures est connu. Le département ministériel de Benbouzid a divulgué les chiffres indiquant le nombre des nouvelles infections. Mais aussi les éventuels décès et les guérisons. Dzair Daily vous fait part de tout cela dans les quelques lignes qui suivent.

Selon le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, l’Algérie a connu 02 nouveaux cas de contamination. On n’a pas enregistré de décès des suites du fléau viral. Pour ce qui est des guérisons, aucun cas de rétablissement n’a été noté. Tout cela est intervenu durant les dernières 24 heures. Les chiffres, le ministère de la Santé les communique quotidiennement. Le nombre total des contaminations en Algérie atteint alors 265.816. Celui des guérisons se stabilise à 178.371.

Covid-19 : quand est-ce que le virus sortira de nos vies ? 

Le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de la Covid-19 en Algérie, Dr Djamel Fourar, s’est prononcé sur le sujet, lors de la Journée mondiale du lavage des mains. Dans un point de presse à Boumerdès, le spécialiste a affirmé qu’il n’existe aucun moyen fiable de savoir quand précisément le virus disparaîtra définitivement.

Prédire la fin du coronavirus ne serait alors pas quelque chose de faisable, d’après l’expert algérien. Dans le même contexte, le célèbre multimilliardaire, Bill Gates, a fait du bruit sur toute la planète. Cela en évoquant ce sujet. Conformément à sa vision, le monde continue de risquer l’apparition d’un variant plus contagieux encore et plus agressif. Toutefois, quelque temps après, le patron de Microsoft est ressorti relativiser ses propos.

Rappelons enfin que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décidé de lancer en Algérie un programme bien particulier. Il est question de la prise en charge psychologique des victimes du coronavirus. C’est évident que la Covid-19 éprouve le corps des individus infectés. Mais la psyché humaine est tout aussi mise à l’épreuve. Les personnes malades passent par une période de stress, parfois même intense, qui peut laisser des séquelles.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes