Corsica Linea : les traversées maritimes France – Algérie annulées

Voyage – La compagnie maritime Corsica Linea annule ses traversées entre la France et l’Algérie. 

La compagnie française privée de navigation par les mers, Corsica Linea, a annoncé l’annulation de l’ensemble de ses traversées entre la France et l’Algérie. En effet, depuis la crise de la Covid-19, les frontières maritimes algériennes restent closes.

Malgré une réouverture partielle des lignes aériennes, les frontières maritimes demeurent fermées. En outre, aucune date ne se profile à l’horizon pour la reprise des dessertes maritimes.

À cet égard, les différentes compagnies maritimes se voient contraintes d’annuler leur programme pour l’Algérie. C’est bien le cas de la Corsica Linea qui a communiqué cette annulation via son site dédié. 

« La fermeture des frontières décrétée par les gouvernements Algérien et Français contraint CORSICA linea d’annuler l’ensemble de ses traversées sur les lignes France-Algérie jusqu’au 1er septembre inclus », a mentionné ladite compagnie. Par ailleurs, ladite compagnie annule ses traversées au fur et à mesure. De plus, ses agents procèdent au retrait des réservations effectuées. L’information nous parvient du site web Voyagerdz.

Algérie : vers une hausse du nombre de vols

Lors du dernier Conseil de ministres, le Président de la République a ordonné l’ouverture de nouveaux vols. Et ce, vers les destinations déjà ouvertes, mais aussi vers de nouveaux pays. Cependant, aucune instruction n’a été donnée concernant la reprise des liaisons maritimes.

Pour rappel, quinze vols sont effectués selon un rythme hebdomadaire en Algérie. Bien que la compagnie nationale pourrait en tirer bénéfice, Air Algérie n’est pas la seule sur le terrain. En effet, huit autres compagnies aériennes desservent le pays. À savoir, Air France, Transavia, ASL Airlines, Vueling, Lufthansa, Alitalia, Turkish Airlines et Tunisair. 

Un peu loin, mais toujours dans le même contexte, le président du CONM n’a pas manqué d’émettre son avis. En effet, Mohamed Bekkat Berkani estime que l’heure est venue de répondre aux besoins de l’ensemble des citoyens. Bien en plus, la diaspora Algérienne qui attend avec impatience de regagner le territoire national.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes