14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesCorsica Linea : une passagère faisant le trajet vers l'Algérie s'indigne pour...

Corsica Linea : une passagère faisant le trajet vers l’Algérie s’indigne pour cette raison

Publié le

- Publicité -

Voyage – Une passagère ayant effectué son voyage avec la compagnie française Corsica Linea à destination de l’Algérie pousse un coup de gueule sur les réseaux. Restez branchés ! ça se passe juste en bas de cet article.

Une passagère algérienne s’était rendue en Algérie au bord du navire de la compagnie maritime française, Corsica Linea. Elle a tenu à régler ses comptes sur les réseaux sociaux suite à sa mauvaise expérience. Pour de multiples raisons, elle s’est plaint de plusieurs comportements qu’elle raconte avoir vécu lors de son voyage avec la compagnie.

En fait, les passagers algériens à bord des navires d’Algérie Ferries et de Corsica Linea partagent souvent leurs expériences de voyages afin de donner un aperçu pour les autres passagers qui s’apprêtent à prendre le bateau vers l’Algérie. C’est le cas de cette passagère qui a tenu à raconter son vécu et dénoncer un comportement de certains voyageurs de cette compagnie. Algérie Expat relate l’information.

- Publicité -

En fait, la cliente a dans un premier temps mis le doigt sur un phénomène qui se passe à bord des navires transportant les voyageurs entre la France et l’Algérie. Celui de la dégradation des voitures par certains passagers. La passagère les décrits comme étant des « jaloux » qui prennent pour cible les voitures neuves pour les saccager.

Traversée Corsica Linea : l’anarchie toujours au rendez-vous au débarquement 

La passagère n’a pas non plus apprécié l’accès au bateau « c’est une pure catastrophe ». Elle a en outre fait état du comportement inapproprié de certains passagers à bord du navire. « Les gens slaloment et dégradent les véhicules, cassent les rétros… » a-t-elle affirmé. Mais ce n’est pas tout, elle en rajoute une couche « c’est une catastrophe, saleté et incivilités ».

La cliente n’était pas au bout de ses peines à l’arrivée. « Le pire, c’est la descente, vous avez 99 % de chance qu’on vous raye votre voiture », a-t-elle enchainé. Avant de poursuivre « le comble est le processus de douanes… du vol sous les yeux ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -