AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Vers un durcissement des restrictions

Coronavirus en Algérie : Vers un durcissement des restrictions

Algérie – Une hausse considérable dans le nombre de cas atteints par le Coronavirus a été enregistrée ces dernières semaines, ce qui suscite l’inquiétude du gouvernement, à sa tête le premier ministre.

En effet, le premier ministre Abdelaziz Djerad, lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui, a déclaré que cette hausse de cas contaminés est sans doute due au relâchement des citoyens et le non-respect des mesures de prévention contre le coronavirus.

Ainsi, il ajoute que de nombreuses personnes, ne respectent plus la distanciation sociale; ne portent pas les masques dans les endroits confinés, se regroupent; chose qui a fait le nombre de cas flambe en cette période si critique, selon notre source Algérie 360. Notamment, marquée par l’arrivée d’une deuxième vague plus virulente et dangereuse que la première, déjà enregistrée dans plusieurs pays d’europe. 

Pour rappel, le bilan de contamination par le coronavirus en Algérie a atteint ce 03 novembre, le nombre de 405 nouveaux cas enregistrés; ce qui élève le chiffre total de personnes atteintes par le Covid-19 à 58 979 cas; d’après le porte-parole du conseil scientifique, Dr Djamel Fourar.

Quelles sont les mesures à prendre en Algérie ?

C’est dans ce sens, que le premier ministre estime qu’une stricte application des règles liées au respect des mesures de prévention est à prévoir; ainsi qu’un durcissement dans les sanctions. Ces décisions vont être prises dans le but de préserver les citoyens ainsi que la communauté, toujours d’après notre source.

Également, Djerrad invite le peuple algérien à combattre et faire en sorte d’arrêter la propagation du virus en s’unissant et adhérant à une prise de conscience générale. Cela, en respectant les mesures préventives mises en place par le gouvernement; le port du masque, la distanciation et éviter les groupements. 

De plus que, selon l’expert algérien, Dr Yahia Mekki, après son passage à la radio de Sétif; ce dernier estime que le Coronavirus va atteindre son sommet dans les mois de novembre et décembre à venir, selon la source du site Ennahar online. Chose qui laisse penser qu’en cas de surcharge des hôpitaux ou atteinte de nombre important de cas contaminés et de décès; le pays fera sûrement recours à un deuxième confinement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes