Actualité

Coronavirus en Algérie : Hausse des contaminations dans certaines wilayas

0
Coronavirus Algérie contaminations wilayas
S'abonner :

L’Algérie a recensé ces derniers jours un pic épidémiologique inquiétant, les wilayas de l’est du pays sont le plus touchés par la hausse des contaminations au coronavirus. Dr Fourar apporte des précisions sur ce sujet. 

En effet, dans son passage sur la chaîne nationale ENTV, le 26 juin 2020, Dr Fourar directeur du comité scientifique de suivi du coronavirus en Algérie, a stipulé qu’une hausse considérable des contaminations dans certaines wilayas; a été enregistrée cette dernière semaine. Une constatation portante d’interrogation concernant la raison de cette subite ascension; a rapporté le média Algérie Eco.

À cet effet, le Dr Fourar a révélé qu’un rappel à l’ordre de la notion de responsabilité, est impératif. Il a enchaîné en précisant que, la principale raison de cette augmentation des cas contaminés revient au sens du respect et de soumission dont certains citoyens Algériens ne font pas preuve; face aux mesures préventives de lutte contre le coronavirus; afin de limiter le risque d’une propagation plus importante comme celle recensée à Sétif. Ou encore, Alger, Annaba, Batna, Bechar, Boumerdes, Oran, Ouargla et Tiaret; même si ces wilayas demeurent sous contrôle et surveillance grâce aux investigations dirigées par le comité scientifique; a communiqué la même source. 

Pour rappel, que cette défavorable circonstance émerge une grande inquiétude au sein de l’armée blanche. En effet, le corps médical devenant de plus en plus fébrile a lancé un appel d’urgence aux autorités; afin de sensibiliser la population de la gravité de la situation. Une précision que le docteur Bekkat Berkani n’a pas omis d’évoquer; en explicitant qu’une remise à l’ordre est obligatoire par les autorités algériennes; d’autant plus que l’état d’urgence sanitaire n’a pas été encore levé définitivement. 

Le comité scientifique de suivi du coronavirus apaise la crainte des citoyens 

En effet, en dépit du pourcentage d’occupation des lits de réanimations, non pondéré qui a dépassé la moyenne; avec une estimation fixée à 35 % contre 65 % de lits mobilisés pour hospitalisation habituelle; Dr Fourar a souligné que la capacité d’accueil peut être accrue, si nécessaire pour répondre à la demande hospitalière. Une annonce divulguée dans le but,  d’éviter de susciter l’inquiétude de son auditoire; a annoncé Algérie Eco

De plus, la disponibilité de 26 laboratoires d’analyses à l’échelle régionale; a permis aux enquêteurs épidémiologiques d’effectuer de nombreux tests en PCR. Sans oublier, que l’institut Pasteur, lui seul a pu établir 40.000 tests en PCR, a précisé Dr Fourar. 

En sus, le Dr Fourar a rappelé que l’Algérie ne fait pas l’exception et que ce n’est pas l’unique pays qui connaît une décrue, d’autres pays sont également confrontés à la même situation. Il a appuyé ses propos en expliquant que l’organisation mondiale de la santé, OMS; a avisé l’aire européenne d’une prochaine bataille pandémique à mener; a indiqué le même rapporteur médiatique. 

Article recommandé :  Algérie : ENIE s'engage à produire des respirateurs artificiels « Made In Algeria »

Air Algérie, Air France, British Airways… Le point sur la reprise des vols

Article précédent

Coronavirus en Algérie : Un confinement total dans certaines wilayas est possible

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires