Coronavirus en Algérie : Bilan du 23 juillet (contaminations, décès..)

Algérie – Le bilan des contaminations au coronavirus a enregistré au cours de ces dernières 24 heures une hausse ce 23 juillet 2021. Le Comité du suivi de l’évolution du Covid-19 a enregistré 1350 nouveaux cas contaminés, 18 décès 812 guérisons.

Effectivement, le bilan des contaminations au Coronavirus en Algérie a enregistré en ce 23 juillet 2021 une hausse des contaminations. Le Comité en charge du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus dans notre pays a donc recensé 1350 cas de contaminations au Covid-19, 18 décès et 812 guérisons. C’est selon ce qu’a annoncé le porte-parole du Conseil Scientifique, Dr Djamel Fourar.

Ce qui signifie qu’au total ; c’est-à-dire depuis l’apparition du premier cas de contagion au Covid-19 en février 2019 ; l’Algérie comptabilise 159.563 cas infectés par le Coronavirus. C’est toujours d’après les données fournies par la même source.

Covid en Algérie : retour du confinement, interdiction des mariages et circoncisions

Les autorités ont décidé de prendre des mesures pour corriger la propagation du Covid en Algérie en rétablissant le confinement partiel et l’interdiction du mariage et de la circoncision.

En fait, c’est le mécanisme de gestion de la crise sanitaire décidé lundi par le service du Premier ministre. C’est à travers une déclaration publiée sur son site officiel. Ennaha a trouvé l’information. 24 provinces à travers le pays ont de nouveau mis en place des mesures de verrouillage partiel. Il s’agit d’une période de dix (10) jours. C’est de 23h00 à 04h00 le 20 juillet 2021.

Dans le détail, les wilayas concernées par cette mesure de quarantaine à domicile sont les suivantes : Adrar, Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna et Bejaïa. Mais aussi Béchar, Blida, Bouira, Tébessa, Tizi Ouzou, Alger et Jijel. Il est également question de Sétif, Sidi Bel Abbès, Constantine, Mostaganem, M’sila, Ouargla et Oran. Et enfin, Boumerdès, Tindouf, Tissemsilt, Tipaza ainsi qu’Aïn Témouchent.

Les villes non-concernées par le confinement partiel 

D’un autre côté, la récente décision émanant du gouvernement exclut 34 wilayas de ce confinement. Il s’agit notamment de Chlef, Biskra, Tamanrasset, Tlemcen, Tiaret, Djelfa, Saïda, Skikda, Annaba, Guelma et Médéa. On a aussi Mascara, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arréridj, El Tarf, El Oued et Khenchela. Puis, Souk Ahras, Mila, Ain Defla, Naâma et Ghardaia.

Il s’agit également de Relizane, Timimoun, Bordj Badji Mokhtar, Ouled Djellal, Beni Abbés et Ain Salah. Il reste finalement In Guezzam, Touggourt, Djanet, El Meghaeir et El Meniaâ. Intéressons-nous à présent à la deuxième restriction émise par les mêmes autorités du pays. Celle de l’interdiction de tout type de rassemblement au niveau du territoire national.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes