AccueilActualitéAlgérieCoronavirus : des cas suspects d’Omicron en Algérie

Coronavirus : des cas suspects d’Omicron en Algérie

Algérie – L’épidémiologiste, Wassila Bouhlala, a annoncé, ce mardi, la détection de certains cas suspects de la souche mutante du coronavirus, Omicron dans le sud de l’Algérie. Dzair Daily expose pour vous les détails ce 7 décembre 2021.

C’est une course qui paraît interminable entre l’homme et le virus à couronne. Apparu il y a deux (02) ans, le Covid-19 ne cesse de défier les chercheurs. Cela en mutant régulièrement. La dernière souche mutante inquiète tout autant les autorités sanitaires. Selon l’épidémiologiste Wassila Bouhlala, le variant du coronavirus baptisé Omicron serait probablement en Algérie.

Effectivement, Wassila Bouhlala qui n’est autre qu’une spécialiste en médecine préventive s’est manifestée récemment. Cela lors de son passage sur le média généraliste Ennahar Tv. Dans son discours, l’experte a évoqué la situation épidémiologique actuelle du sud de notre pays. Plus précisément à Tindouf. Elle a apporté, de nouvelles informations sur les cas d’Omicron détectés en Algérie.

En effet, Wassila Bouhlala a fait savoir que « certains cas suspectés d’avoir contracté ledit virus ont été détectés. Ces derniers seront soumis à un isolement, jusqu’à leur hospitalisation, a-t-elle assuré. Cependant, l’intervenante a précisé « Nous ignorons si ces individus ont attrapé le Covid-19 ou un autre variant ». C’est selon les déclarations de la spécialité faites au média arabophone susvisé.

Wassila Bouhlala : le vaccin pour affronter le coronavirus et ses variants

En outre, docteure Bouhlala a fait savoir que l’analyse des résultats est encore en cours. Dans ce sillage, elle a affirmé que les échantillons du porteur du virus ont été transférés au niveau de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA). Et ce, afin d’effectuer des analyses approfondies. Et détecter la nature dudit virus. C’est toujours selon la même source médiatique.

D’autre part, la même locutrice a mis en garde contre le variant Omicron. Car, elle explique que cette nouvelle souche mutée se propage rapidement. Cependant, le variant Delta prend le dessus et reste la souche la plus transmissible, a-t-elle affirmé. Avant de conclure, l’épidémiologiste a souligné la nécessité de se faire vacciner. Et ce, afin de se protéger. Et lutter contre cette maladie transmissible.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes