AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Pas de vaccin avant cette date, selon Berkani

Coronavirus en Algérie : Pas de vaccin avant cette date, selon Berkani

Algérie – Alors que la course au vaccin anti-coronavirus continue dans le monde entier. L’Algérie s’engage pour être aux premiers rangs pour recevoir les doses nécessaires. Dr Berkani dévoile la date de sa disponibilité.

Alors que le Coronavirus a frappé plus que 50 mille personnes et fait plus de 1600 morts en Algérie, le président du Conseil national de l’Ordre des médecins également membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Coronavirus, Mohamed Bekkat Berkani a levé le voile sur la date de disponibilité du vaccin anti-coronavirus en Algérie dans un entretien accordé au site d’informations La patrie news ce mercredi 23 septembre.

Ainsi, Dr Berkani estime que ce vaccin sera disponible au premier trimestre de l’année prochaine. « Fin février- début septembre 2021»; a-t-il précisé. Par la suite, le même orateur a tenu à souligner que l’Algérie fera son maximum afin d’être aux premiers rangs pour s’approvisionner en vaccin. 

À cet égard, le site francophone a révélé le ministère de la Santé a pris contact avec les laboratoires pharmaceutiques et certains pays sur lesquels l’Algérie dépend. Et ce, afin de réserver son quota du vaccin anti-covid-19.

https://www.facebook.com/lapatrienews/videos/323428812274685

Vers un déconfinement supplémentaire en Algérie ? 

Le Dr Berkani a qualifié la situation épidémiologique en Algérie de « bonne »; au vu la baisse du nombre de contaminations par la covid-19. Et ce, puisque « les données actuelles nous laissent augurer des mesures de déconfinement supplémentaires », a-t-il précisé. C’est en tout cas ce qui ressort de son entretien accordé au même site.

En effet, le nombre de contaminations en 24 heures a passé sous la barre des 200 cas positifs à la covid-19. Notons par ailleurs que le Comité en charge de suivi de l’évolution de la pandémie a recensé; ce mercredi 23 septembre, 186 cas de contaminations. Ces récents chiffres « laissent augurer des mesures de déconfinement supplémentaires », confirme Berkani.

Dans le même sillage, l’expert a révélé que les membres du Comité devront se réunir avec le gouvernement prochainement. Et ce, afin d’« adapter la stratégie au niveau actuel de la crise ». Par la suite, « si l’avis du Comité scientifique doit prévaloir », la balle reviendra au camp du gouvernement, précise Berkani. 

En outre, le spécialiste s’est positionné en faveur de la rentrée scolaire et les activités économiques. Toutefois, il a affiché une prudence à l’égard de la reprise des vols et la réouverture des frontières de manière anarchique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes