AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Tebboune mis en quarantaine volontaire

Coronavirus en Algérie : Tebboune mis en quarantaine volontaire

Algérie – Ayant été en contact avec des cas symptomatiques suspects au Coronavirus, le président de la République Abdelmadjid Tebboune s’est mis en quarantaine de précaution. 

À ce qu’il parait, le nouveau Coronavirus n’épargne personne, pas même les cadres d’État. Ce virus continue à circuler partout pour arriver jusqu’aux portes de la Présidence de la République. En effet, après avoir été en contact avec des cas suspects d’infection par le Coronavirus, le chef de l’État d’Algérie, Abdelmadjid Tebboune s’est mis en quarantaine volontaire aujourd’hui samedi 24 octobre.  

C’est en tout cas ce qu’a indiqué un communiqué de la Présidence de la République rendu public aujourd’hui le 24 octobre sur sa page officielle Facebook. Suivant les conseils du personnel médical de la Présidence, le président Abdelmadjid Tebboune a accepté d’être placé en quarantaine à titre préventif pour une période de cinq (05) jours qui va d’aujourd’hui jusqu’au mercredi 28 octobre. 

La Présidence de la République, à travers le même communiqué a informé l’ensemble de la citoyenneté que « de nombreux hauts fonctionnaires de la Présidence de la République et du Gouvernement présentaient des symptômes d’infection au Coronavirus ». Sur ce, et par précaution, le président algérien s’est mis en isolement. 

En quarantaine avant le grand rendez-vous de l’Algérie 

Une semaine, jour pour jour, avant l’un des grands rendez-vous de son mandat ; le président de la République algérienne se met en quarantaine pour cinq (05) jours. En outre, à l’approche du référendum du 1er novembre, plusieurs cadres d’État se voient dans l’obligation de rater ce rendez-vous. Puisque, et comme l’avait signalé le communiqué susmentionné, ces cadres présentent des symptômes d’infection à la Covid-19. 

Pour le chef suprême des Forces d’armées, ce référendum marque « un retour au peuple ». Ce dernier « est invité à faire entendre sa voix librement et souverainement »; a indiqué Tebboune lors de sa visite au siège du ministère de la Défense nationale ; qui a eu lieu le 10 octobre. Comme il espère que « les amendements constitutionnels seront plébiscités par le peuple algérien », rapporte l’Agence officielle APS

Rappelons par ailleurs que le bilan de la covid-19 continue à enregistrer des hausses consécutives en Algérie. En effet, le nombre de contaminations s’est élevé en ce 23 octobre, à 273 cas positifs. Compatibilisant ainsi, 55.630 cas infectés depuis l’apparition du premier cas en février. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes