Coronavirus en Algérie : La situation est inquiétante, prévient un médecin

Algérie – Le médecin en question est Dr Abdelhamid Salah Laouar. Ce dernier et président de la Société algérienne de formation continue en cancérologie (SAFCC). Il a mis l’accent ce 14 juillet sur la gravité de la situation sanitaire régnant à présent en Algérie à cause du coronavirus.  

Le docteur Abdelhamid Salah Laouar est également président du Syndicat national des médecins généralistes (SNMG). Le praticien a affirmé aujourd’hui, mardi, la gravité de la situation sanitaire actuelle en Algérie avec l’augmentation soudaine du nombre d’infections par le coronavirus. Une hausse qu’il attribue d’ailleurs à la levée partielle du confinement ; à partir du 14 juin dernier.

Le professionnel de la santé était donc, ce matin, l’invité de l’émission « Deif El Sabah » de la Chaîne 1 de la Radio nationale. Il a ainsi déclaré qu’il était nécessaire de penser à faire face à la propagation de l’épidémie. Ceci grâce aux efforts concertés de tous les secteurs concernés ; tels que l’intérieur ; l’environnement ; l’éducation ; la communication et la participation de tous les acteurs ; intellectuels et artistes. Il s’agit d’un travail multidisciplinaire ; si l’on se fie au médecin.

Les imams aussi doivent y prendre part à cette lutte ; aux côtés de ceux susmentionnés. L’affaire ne doit pas se limiter « au secteur de la santé, a-t-il assuré ; tout en envisageant des solutions appropriées ; et une stratégie pour contourner la propagation de l’épidémie » de manière significative. Il a d’autre part exhorté le citoyen à bien assumer ses responsabilités ; dans ces circonstances exceptionnelles.

Lutte contre le coronavirus en Algérie : Il faut préparer la prochaine étape, clame Dr Laouar 

Pour assumer ses responsabilités, selon Dr Laouar, il suffit de respecter les consignes de prévention et d’hygiène. Par exemple le lavage des mains ; et la distanciation sociale ; ainsi qu’en « évitant de tomber dans le piège de la propagande malveillante ; et des fausses nouvelles. Celles-ci sont donc diffusées à travers les réseaux sociaux, a-t-il précisé.

Ces réseaux sont souvent, d’après l’intervenant, des moyens destructeurs. Ils sont, toujours en s’appuyant sur les mêmes propos, utilisés à des fins suspectes ; de sorte qu’il faut constamment vérifier les sources des nouvelles répandues ; et leur crédibilité. L’invité du programme radiophonique a en outre insisté sur l’importance d’œuvrer à la préparation de la prochaine étape.

Une préparation qui s’effectuera alors à travers l’intensification des opérations de dépistage ; la fourniture gratuite d’appareils et de tests de détection ; garantir la disponibilité des masques et leur distribution gratuite à plus grande échelle. Le tout en s’appuyant sur les médecins généralistes ; comme fer de lance dans la lutte contre l’épidémie.

Partager sur :

Contenu sponsorisé :

Articles récents

Articles connexes

Contenu protégé !