Coronavirus : L’Algérie sera-t-elle ajoutée à la liste de l’UE des pays sûrs ?

Algérie – Dans les dernières mises à jour, l’Algérie a été soustraite de la liste des pays jugés « sûrs » concernant le Coronavirus qui bénéficient d’une réouverture des frontières des pays membres de l’UE. Les Algériens sont-ils prochainement autorisés à voyager en Europe ? On vous explique.

Le nombre de cas positifs au Coronavirus poursuit sa baisse en Algérie avec 210 nouvelles contaminations enregistrées ce samedi 19 septembre. C’est le bilan le plus faible depuis le mois de juin où l’Algérie figurait bel et bien dans la liste établie par l’UE dont les ressortissants de certains pays sont autorisés à mettre le pas en Europe en plein temps de Coronavirus, rapporte le site d’informations L’Actu Algérie.

Pour le moment, ladite liste se limite à 11 pays, à savoir l’Australie, la Géorgie, le Canada; le Japon, la Nouvelle-Zélande, la Tunisie, la Corée du Sud, l’Uruguay et la Chine (à condition de confirmation de réciprocité). Tous ces pays devraient répondre à des critères épidémiologiques clairs qui ont permis leur inscription dans la fameuse liste.

L’Europe pourrait-elle rouvrir ses frontières à l’Algérie ? 

Si on se fie aux derniers chiffres de contaminations quotidiennes; la situation épidémiologique en Algérie connait une tendance baissière depuis quelques semaines. Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a de même qualifié la situation sanitaire en Algérie de « stable ». Et ce, en comparaison avec d’autres pays qui « connaissent une seconde vague », 

Selon la même source, l’allégement du bilan qui reflète la bonne maîtrise de la situation épidémiologique en Algérie « pourrait bien convaincre » les pays membres de l’Union européenne de réintégrer l’Algérie dans la liste des pays dits « sûrs » mise à jour toutes les deux (2) semaines. 

Notons par ailleurs que le membre du Conseil scientifique de suivi de l’évolution du Coronavirus en Algérie; Dr Berkani a indiqué qu’une liste rouge doit voir le jour. Il a de même évoqué la France, où le virus reprend de la vigueur. Il est donc évident que même si certains pays européens n’autorisent pas les voyageurs en provenance de certains pays; ils seront également dans le viseur de certains.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes