AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Vers le retour à la normale en janvier...

Coronavirus en Algérie : Vers le retour à la normale en janvier 2021 ?

Algérie – Selon la société allemande de biotechnologie BioNTech, grâce au nouveau vaccin élaboré contre le coronavirus, il y aurait de fortes chances de retourner à la vie normale dans monde et en Algérie à partir de janvier 2021.

En effet, BioNTech travaille en collaboration avec la société pharmaceutique américaine Pfizer. Et ce, dans le but de développer un vaccin concluant contre le coronavirus, qui est estimé à 90% d’efficacité. Et c’est dans ce cadre que le directeur général de la société allemande de biotechnologie BioNTech, Uğur Şahin, s’est exprimé. Il s’est confié à la BBC, sur la possibilité de regagner un semblant de vie normale dans le monde et en Algérie avec le nouveau vaccin  contre le Coronavirus qu’ils ont élaboré; a-t-on rapporté du média francophone Algérie 360. 

Uğur Şahin a déclaré : « nous pourrions avoir un hiver normal l’année prochaine ». Il a également ajouté : « je suis confiant que ça se produira »; a-t-on rapporté de la même source. En outre, le Directeur Uğur Şahin n’est pas le seul à être confiant. L’algérien Salim Bouguermouh, un chercheur qui travaille pour le même projet, au sein de la société pharmaceutique Pfizer, s’est montré également très enthousiaste avec un de ses posts Facebook : « la science va gagner », a-t-il publié.

Le directeur général de la société allemande de biotechnologie BioNTech a déclaré aussi, que la distribution des vaccins débutera très certainement à la fin de l’année courante, si tout va pour le mieux, et qu’il n’ y aurait pas de mauvaises surprises entre-temps; a-t-on rapporté du même média.

L’impact du vaccin aura effet jusqu’à l’été 2021

Selon l’Agence France-Presse (AFP), le directeur général de BioNTech aurait déclaré que l’impact le plus important du vaccin aurait lieu jusqu’à l’été 2021. Car en été le taux d’infection est normalement censé baisser. Donc la priorité de cette fin d’année figure être, la vaccination d’un maximum de personnes; a-t-on rapporté de notre source Algérie 360.

« Notre but est de délivrer plus de 300 millions de doses de vaccin jusqu’à avril l’année prochaine, ce qui nous permettrait de commencer à avoir un impact contre le virus »; a-t-on rapporté des propos de Uğur Şahin publiés sur Algérie 360.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes