Coronavirus en Algérie : vers le retour du confinement ? Fourar s’exprime

Algérie – Djamel Fourar, porte-parole du Comité de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, a déclaré aujourd’hui que par rapport à la pandémie, l’Algérie vit dans un état stable et nous n’avons pas à nous inquiéter, ni à penser au retour du confinement, car nous n’avons pas atteint le seuil des 150 contaminations. 

Djamel Fourar assure qu’un retour au confinement en Algérie pour cause du coronavirus est actuellement exclu. D’autant plus qu’on ne sait pas encore quelle sera la puissance de la quatrième vague. Toutefois, le médecin n’a pas résigné d’efforts. Telle chose quand il s’agit de prévenir. Il avertit en effet que la situation peut empirer sans vaccination massive. 

Il a souligné que la situation sanitaire actuelle est stable. Mais malheureusement, le taux de vaccination a beaucoup diminué, regrette-t-il. Fourar a révélé que 286.000 personnes avaient été vaccinées avec la troisième vague. Il avait précédemment prévenu que si le taux de vaccination n’augmentait pas ces jours-ci, on allaient sans doute atteindre la quatrième vague.

D’après lui, 5 millions de personnes ont reçu les deux doses du vaccin contre le coronavirus. Cela représente uniquement 25 % du chiffre prévu. Fourar a souligné qu’il existe un très grand nombre de doses qui vont expirer si la réticence à vacciner persiste, ce qui entraînera de lourdes pertes pour l’Algérie.

L’Algérie se dirige-t-elle vers une quatrième vague ? 

De son côté, Kamel Sanhadji, président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, a déclaré que les données épidémiologiques actuelles annoncent le début de la quatrième vague en Algérie. 

L’orateur était de passage dans l’émission matinale de la Radio nationale Chaîne 1. Il a expliqué que la quatrième vague en Europe est, en ce moment, présente. Et elle n’arrête pas de s’accroître.

San hadji a soutenu que certains des indicateurs qui ont été surveillés récemment montrent clairement une chose. Ils nous font comprendre, toujours selon lui, que la quatrième vague de la Covid fait son apparition en Algérie. Puis m il note que, jusqu’à présent, l’épidémie est strictement contrôlée. On attend, dit-il, ce que nous montreront les semaines à venir.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes