AlgérieSociété

Algérie : Les prisonniers Algériens vont produire 200.000 masques anti-Coronavirus

0
coronavirus prison algérie
S'abonner :

Algérie – Le directeur général de l’Administration pénitentiaire, a informé par le biais de l’agence de presse APS; que son département s’est inscrit dans la dynamique nationale pour contrer la progression en Algérie de l’infection virale Covid-19.

« En vue d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus dans le pays »; explique le responsable des établissements carcéraux, Fayçal Bourbala; il a été décidé d’ouvrir « des ateliers de couture pour la confection de 200.000 masques par les prisonniers de 30 établissements pénitentiaires; à travers le pays en vue de répondre à leurs propres besoins et à ceux des tribunaux; en attendant l’élargissement de l’opération au secteur de la santé ».

Selon les mêmes propos, il y aura en effet une extension de cette initiative, car « une deuxième opération sera lancée dès la finalisation de la première; englobant la confection de tenues et combinaisons de protection en faveur du personnel médical; avant de procéder à la fabrication de cabines de désinfection; prévue au niveau de trois établissements ».

Dans de nombreuses prisons algériennes, il existe des ateliers de couture qui sont utilisés pour former les détenus; en particulier les femmes qui le souhaitent. Ainsi, l’administration pénitentiaire met alors les moyens dont elles dispose déjà pour contribuer à la lutte nationale anti-Coronavirus; et pourquoi pas aider par la même occasion les prisonniers, qui y participeront à base de volontariat; à gagner en estime de soi et à probablement se réconcilier avec la société.

Pas de contamination dans les prisons

Grâce aux mesures anticipées pour empêcher la propagation de la pandémie en milieu carcéral; prises dès l’apparition des premiers cas dans notre pays par le ministère de la Justice; on constate que jusqu’à aujourd’hui, il n’existe aucun cas d’infection au Coronavirus, Covid-19 parmi les détenus; note le site d’information TSA.

Les prisonniers et les fonctionnaires de l’administration pénitentiaire bénéficient tous de fournitures de produits d’hygiène et de désinfection. La distanciation sociale dicte aux fonctionnaires; en plus de s’abstenir de sortir dehors que pour un motif valable, l’obligation de porter des moyens de protection avant tout contact avec les détenus; rappelle également la même source en citant quelques mesures de l’ensemble des directives de prévention mises en oeuvre par le ministère de tutelle.

Il est utile de souligner notamment que depuis le début de l’épidémie; le Ministère de la justice a suspendu les visites des familles aux détenus et les contacts directs avec les avocats sont interdits. Les nouveaux prisonniers sont automatiquement soumis à l’isolement; et ce, pour une période de 14 jours.

Les personnes emprisonnées peuvent être jugées pour les faits qu’on leur reproche; sans se déplacer aux tribunaux à leur guise. Cela est possible à distance, en usant de techniques de visioconférence; sans aller devant les tribunaux.

Article recommandé :  Coronavirus en Algérie : Confinement partiel de la wilaya d'Ouargla et El Tarf

Coronavirus en Algérie : Bilan de 2534 cas confirmés et 367 morts

Article précédent

Coronavirus en Algérie : Le scénario optimiste se précise

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires