Algérie

Coronavirus : L’Algérie est prête au retour à la normale ? (vidéo)

0
Coronavirus Algérie normale
S'abonner :

Algérie – Docteur Bekkat Berkani a tranché en indiquant en direct sur la chaîne 3 que nous sommes dans la hausse des contaminations au Coronavirus et que ce n’est pas le moment de retourner à une vie normale.

En effet, hier, le 29 octobre 2020, le docteur, membre de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) et membre du Comité Scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus en Algérie a déclaré que les cas de contaminations en Algérie sont en hausse en ce moment et que ce n’est pas du tout le moment de retourner à la vie normale selon notre source Algérie Eco.

Il faut rappeler que l’Algérie a enregistré 306 nouveaux cas de contaminations hier or qu’il y a un peu plus de quinze jours; elle enregistrait moins de 170 cas par jour. D’après la même source, le docteur signale que cette tendance haussière est due au fait que certaines personnes ne se font pas diagnostiquées car le PCR n’est pas à la portée de tout le monde. 

« On ne peut pas appeler cette tendance haussière, une deuxième vague » tels étaient les propos de docteur Bekkat pour rassurer les esprits. D’après lui, c’est une augmentation de cas que nous avons et que la deuxième vague est ce qui arrive actuellement dans les pays européens. D’après ses propos sur les ondes de la chaîne 3, ceci est un signal d’alarme que nous devons prendre au sérieux.

Non-respect des gestes barrières, reconfinement, le docteur en s’exprime

Le membre du Comité Scientifique chargé du suivi de la pandémie nous rappelle que les gestes barrières doivent continuer à être respecté et que certains Algériens les ont négligés au vu de la hausse que nous avons enregistré le mois dernier. En ce qui concerne le retour au confinement, le docteur a affirmé que c’est une dure décision à prendre et que cela a été délégué aux walis, il a ajouté « Le reconfinement, c’est quelque chose de très difficile économiquement, psychologiquement, socialement… Vous avez vu des pays européens qui sont en train de reconfiner parce qu’ils sont dans une situation catastrophique ». 

Il a tenu aussi à assurer que le protocole sanitaire sera spécial pour ce qui est référendum qui attend les électeurs ce 1er novembre. Il a souligné que les détails des opérations de désinfection sont très précis et que des autorités seront chargées d’être sûre que tous les gestes barrières nécessaires seront respectés. D’après le docteur Bekkat, les votants peuvent aller en toute sécurité faire leur devoir.

Article recommandé :  Coronavirus en Algérie : Les vendeurs du marché noir de devises témoignent

Foot : El Melali condamné à 6 mois de prison avec sursis en France

Article précédent

Automobile : L’Algérie a la capacité de convertir 500.000 véhicules /an au GPL

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.