Économie

Coronavirus en Algérie : Plus de 200 vendeurs et fabricants d’Or font faillite

0
Algérie or coronavirus
S'abonner :

Algérie – Le Coronavirus pousse les fabricants d’Or à tirer la sonnette d’alarme, et appellent le ministère des Finances à intervenir. « 200 artisans font faillite », dénonce le président du Club artisanal de fabrication de joaillerie et bijoux traditionnels.

Lorsqu’on dit que la pandémie du Coronavirus n’aura rien épargné sur son passage; il s’agit en effet d’un impact sévère ayant frappé tous les domaines; allant d’une crise sanitaire à une crise économique locale et mondiale. Cependant, aujourd’hui en Algérie, les fabricants et vendeurs d’or sont à leur tour touché par cette double crise économique et sanitaire du Coronavirus; et sont au bord de la faillite. 

Ces derniers demandent au ministère des Finances et à la direction des impôts de la tutelle d’intervenir; dans l’optique de les sauver des conditions difficiles auxquelles ils sont confrontés depuis le début du confinement sanitaire; imposé par la propagation du Coronavirus; à savoir près de quatre mois d’inactivité et d’absence de matières premières; a indiqué Boukhari Ferhat; président du Club artisanal de fabrication de joaillerie et bijoux traditionnels en Algérie.

Par ailleurs, ce dernier a révélé au quotidien algérien Echourouk, qu’après plus de trois mois de confinement, l’activité a enregistré une baisse de 80%. De plus, 200 artisans activant sur le territoire national font faillite. Cette situation est conjonctuelle; car la baisse de l’activité est également liée à la hausse des prix de la matière première; a-t-il confié.

Coronavirus en Algérie : Les fabricants d’or contraints de se procurer la matière première au marché noir

En effet, l’intervenant a fait savoir que l’entreprise Manal; spécialisée dans la transformation et la distribution de l’or, a cessé de fournir la matière première aux artisans depuis la mi-mars 2020. Ce qui a poussé ces derniers à s’approvisionner de la matière première au niveau du marché noir; alors que le prix est de 30% plus cher que celle acquise par la société susmentionnée.

Boukhari a d’autre part fait savoir que son Club a adressé une lettre au directeur général de la collecte des impôts; lui demandant de régulariser le statut des artisans et de les inclure parmi les bénéficiaires de la taxe unifiée qui s’élève à 10.000 dinars par an. Ainsi que de les exempter du paiement des impôts pour l’année 2020.

Il ajoute en conclusion que la suspension des mariages en Algérie; par mesure de prévention contre la propagation du Coroanvirus; est un des facteurs contribuant à la hausse du prix de ce produit sur le marché.

Article recommandé :  Algérie : Tebboune promet d'augmenter l'allocation touristique

Été 2020 : La Tunisie attend les touristes Algériens

Article précédent

Algérie : Cahiers des charges d’importation et montage « côte à côte »

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.