Coronavirus en Algérie : Un plan pour préparer le déconfinement ?

Algérie – Le Comité scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, a finalisé ses recommandations le 30 mai. Celles-ci ont été élaborées dans le cadre du plan de déconfinement en Algérie.

Ces recommandations découlent de la nécessité d’une préparation efficace et coordonnée pour la mise en œuvre d’un processus de déconfinement adapté et contrôlé en Algérie; afin d’éviter tout relâchement brutal des mesures de santé publique qui pourrait se traduire par une remontée rapide du nombre de cas et un retour des formes graves; lit-on en guise de préambule sur le document cité par le quotidien El Watan.

Dans la logique du déconfinement, il faut prendre en considération les risques pour la santé publique, les répercussions économiques et sociales induites par la somme des mesures mises en place pour contourner la propagation du virus sur le territoire national. Le but étant afin d’empêcher l’apparition de nouveaux cas infectés et la poursuite de l’effort pour « réduire les formes graves et les décès ».

Le post-confinement est une phase cruciale dans le processus de lutte contre le nouveau Coronavirus. Il est question ici d’une approche opérationnelle proposée par le Comité scientifique afin de transiter vers cette nouvelle situation avec de nouvelles attitudes et conduites. Les habitudes doivent être orientées dans le sens des mesures préventives et des gestes barrière. Tout cela est obligatoire partout et pourrait bien durer dans le temps.

Le point sur la situation épidémiologique en Algérie

L’Algérie fait face actuellement à une situation épidémiologique avec « une tendance haussière maîtrisable pour le moment, depuis le début de l’épidémie; qui a connu un premier palier autour de 100 cas par jour ».

« Puis, depuis le début du mois de Ramadan, un deuxième palier qui tend à se stabiliser, actuellement autour de 150 cas par jour en moyenne, et qui pourrait s’expliquer par l’augmentation continue des capacités de diagnostic et le non-respect des mesures barrières par une partie de la population ».

Déconfinement en Algérie : Vue d’ensemble

Dans l’objectif d’interrompre « la chaîne de transmission au niveau communautaire à travers le renforcement du suivi des sujets contacts; le Comité préconise le recours à l’approche proactive en matière de dépistage des sujets contacts.

Ce sera en renforçant les personnels des services d’épidémiologie de médecine préventive ayant comme mission l’identification de l’ensemble des cas contacts, de les tester et de mettre en œuvre dans la foulée les mesures de prévention adéquates. Recourir également dans ce sens « aux nouvelles technologies (application smartphone, logiciel GoData de l’OMS) ».

Des « protocoles sanitaires » adaptés

D’après toujours le journal francophone « le Conseil scientifique recommande l’élaboration de façon concertée avec le secteur de la santé de « protocoles sanitaires », adaptés avec les secteurs dont les activités » sont à potentiel contagieux. Indispensable est la mise en œuvre « de mesures barrières et du port obligatoire du masque dans » lesdits secteurs d’activité.

En outre et « dans l’objectif de réduire le risque de transmission dans l’ensemble des structures dans tous les secteurs et développer l’information et la sensibilisation des personnels et des usagers »; le document recommande de spécifier les « modalités pratiques pour la reprise des activités et des manifestations; dans le respect des règles de prévention et de désinfection, notamment dans les différents modes de transport et dans les espaces publics ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes