AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : vers un nouveau confinement ?

Coronavirus en Algérie : vers un nouveau confinement ?

Algérie – Le président de l’agence nationale de la sécurité sanitaire, Kamel Senhadji, se prononce au sujet du Coronavirus et de l’éventualité de la mise en place d’un nouveau confinement.

En effet, lors d’une interview accordée à la chaîne Ennahar, ce jeudi 01 juillet 2021, le professeur Kamel Senhadji, qui est président de l’agence nationale de la sécurité sanitaire en Algérie, s’est exprimé sur l’évolution de la situation sanitaire actuelle liée au Coronavirus et les mesures à entreprendre dans ces conditions, notamment, en ce qui concerne la mise en place d’un nouveau confinement.

De ce fait, le spécialiste a précisé que le citoyen ne respecte plus les gestes barrière et ne croit plus en la présence de cette pandémie. N’empêche que les hôpitaux observent une augmentation importante dans le nombre de cas contaminés qui laisse croire à l’approche d’une troisième vague en Algérie.

Cela dit, en ce qui concerne la mise en place de nouvelles restrictions par les hautes autorités, le président de l’agence a indiqué qu’actuellement ça ne fait pas partie de l’ordre du jour. Il a notamment déclaré que les citoyens devraient revenir à la culture de prévention. Ainsi, porter des masques dans les endroits publics et respecter la distanciation.

Coronavirus en Algérie : la vaccination représente l’ultime issue

En outre, lors de cette même intervention, Kamel Senhadji a déclaré que la vaccination demeure plus que jamais importante. En particulier, avec cette hausse observée des cas atteints par la Covid-19. Même s’il a précisé qu’il s’agit d’une augmentation progressive et maîtrisée. N’empêche qu’il faut s’attendre au pire.

De ce fait, il a invité les citoyens à se vacciner pour lutter contre cette crise sanitaire. Il a notamment indiqué qu’il faudrait vacciner près de 20 millions d’Algériens. Cela, avant l’automne prochain pour éviter de rentrer dans une troisième vague. Ce qui signifie en moyenne 200.000 personnes/jour. Chose qui ne peut être réalisable en vue de la non-disponibilité de la quantité suffiante.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes