Chiffres du Coronavirus en Algérie : Le ministre de la Santé s’explique

Algérie – Le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid; a clarifié plusieurs points concernant secteur sanitaire ainsi que l’évolution des chiffres du Coronavirus en Algérie, lors de son passage ce 20 avril sur les ondes de la Chaîne 2 de la Radio Nationale.

Selon les récentes statistiques, la situation sanitaire semble se stabiliser; a confié Benbouzid. Bien que le nombre de cas confirmés ait diminué; le ministre a mis en garde contre l’erreur commise par la Chine après la baisse du nombre des contaminations et des décès; appelant à temporiser le passage au dé-confinement; a-t-il expliqué.

Selon les experts, il est actuellement encore trop tôt pour parler de dé-confinement; avouant au passage que l’Algérie avait évité la catastrophe en prenant en considération les erreurs commises dans des pays où l’épidémie du Coronavirus a fait rage; notamment bien avant d’arriver à nos frontières; a-t-il fait savoir durant son entretien radiophonique.

Benbouzid s’explique sur le taux de mortalité

Le ministre a reconnu qu’au début de la pandémie et après avoir vu ce qui s’est passé en Italie; les autorités publiques avaient peur que le système de santé national échoue dans sa maîtrise de la contagion car; a-t-il affirmé « le système de santé national est faible par rapport aux différents systèmes de santé européens ».

Une peur accentuée par les révélations de certains spécialistes qui ont estimé des probabilités d’un nombre important de contaminations en Algérie; vers la mi-avril.

Par ailleurs, le ministre a réaffirmé; que le taux de létalité est relativement élevé en Algérie; par rapport au reste du monde car le bilan recense les morts à l’intérieur et à l’extérieur des CHU. Concernant le pic épidémique, là encore le membre du gouvernement a indiqué que même les experts internationaux compétents n’arrivent pas à connaitre le moment exact du pic de la pandémie.

Les professionnels de la santé seront revalorisés, promet le ministre

Concernant la prime promise par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune; dédiée au personnel de la santé, le ministre de la Santé a clarifié, durant la même rencontre; qu’elle ne sera versée qu’à ceux qui le méritent, plus précisément; les équipes soignantes qui s’occupent des sujets atteints contaminés; a-t-il expliqué.

« La prime exceptionnelle destinée au personnel de la santé sera versée à ceux qui risquent quotidiennement leurs vies face à cette situation exceptionnelle »; a précisé Benbouzid en assurant que cela se fera sur la base des listes des personnels de la santé contenant les noms de ces derniers. Les listes seront fournies par les directeurs et chefs paramédicaux; a-t-il confié.

De plus, le haut fonctionnaire en charge du secteur de la santé a souligné que la carte sanitaire est déséquilibrée en Algérie et doit être réexaminée; notamment du côté de la généralisation des établissement et structures de santé au niveau national réglant les dysfonctionnements sanitaires.

Pour rappel, il y a quelques semaines, le président Tebboune, avait formulé des promesses en faveur des jeunes médecins fraîchement diplômés; avec comme décision phare, la suppression du service civil médical.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes