AlgérieSociété

Algérie : Un jeune algérien invente un masque intelligent et un drone anti-Coronavirus

1
coronavirus algérie
S'abonner :

Algérie – Un jeune inventeur s’est lancé dans la conception de dispositifs intelligents, dont l’initiative s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la dissémination du Coronavirus.

Le jeune inventeur Faouzi Berrahma a indiqué lors d’un entretien accordé à la radio locale de la wilaya de Mostaganem, avoir conçu « un masque intelligent, un drone thermique ainsi que deux autres projets », tous liés à la prévention et la lutte contre la propagation du Coronavirus. Berrahma a souligné son initiative a été amorcée par le manque de conditions adéquates contribuant au dépistage et à l’endiguement du Covid-19 sur le territoire national.

Président de l’Académie nationale de la créativité et l’innovation (ACINA), le jeune Faouzi a expliqué lors du même reportage que le projet du drone thermique « scanne intelligemment les grandes surfaces et contient un mécanisme de mesures de températures des personnes, notamment celles qui refusent de respecter le confinement partiel étendu sur plusieurs wilayas actuellement ».

Le jeune inventeur et son équipe ont mis au point un masque intelligent relié à une application mobile. Cette application permet de connecter le masque à un smartphone, dont le mécanisme est conçu pour détecter la température d’une personne potentiellement infectée par le Coronavirus. L’ensemble de l’application et du masque permet également de signaler si la personne en face de soi a dépassé la distance de sécurité.

Cet équipement est destiné en premier lieu aux professionnels de la santé et aux équipes soignantes qui se trouvent au front, face au flux de patients infectés par cette pneumonie virale, a clarifié le président de l’ACINA. Le jeune innovateur souhaite faire entendre son appel au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, afin de prouver l’efficience de ses inventions et de développer ses projets auprès des autorités concernées, tout en contribuant à la bataille contre ce dangereux ennemi invisible.

Pour rappel, les acteurs industriels se sont mobilisés. Au début du mois, le PDG de la société GATECH a annoncé la mise au point du premier respirateur artificiel 100% Algérien et a promis son industrialisation et sa commercialisation prochaine. De son côté, ENIE a annoncé le lancement de la production d’insufflateurs automatiques et de respirateurs artificiels « Made In Algeria ». Une initiative qui intevient suite aux réclamations du personnel médical chargé d’assister les patients atteints du Coronavirus Covid-19.

Article recommandé :  Coronavirus : Se laver les mains régulièrement peut vous sauver la vie

Algérie : ENIE s’engage à produire des respirateurs artificiels « Made In Algeria »

Article précédent

Algérie : Vers l’émergence du e-commerce à l’heure du confinement ?

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
kad

Bravo les jeunes, vous êtes notre fierté, montrez ce que vous valez ici chez vous et surtout n’allez pas chez ceux qui nous traitent avec dédain alors qu’ils fonctionnent avec une partie de notre intelligence.