AccueilActualitéAlgérieCoronavirus : L’Algérie est à l’abri d’une seconde vague, rassure Berkani

Coronavirus : L’Algérie est à l’abri d’une seconde vague, rassure Berkani

Algérie – Face à la stabilité qu’enregistre le bulletin épidémiologique quotidien du Coronavirus, le docteur Mohamed Bekkat Berkani estime que « l’Algérie est à l’abri d’une seconde vague de Covid-19 », contrairement à ce qui se passe actuellement dans plusieurs pays.

C’est en effet ce qu’a déclaré ce 05 octobre; le membre de la Commission Scientifique en charge du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus en Algérie; le docteur Mohamed Bekkat Berkani, également président de l’Ordre National des médecins; lors d’un entretien accordé au média arabophone Ennahar. « L’Algérie est à l’abri d’une deuxième (02e) vague de Coronavirus », a clairement affirmé Berkani.

Selon ce dernier, cette conclusion est le fruit de la baisse de la courbe épidémiologique au niveau national. L’on déduit de part ses propos que « la diminution significative du nombre de contaminations et de décès enregistrés quotidiennement au cours du dernier mois; porte à croire que la situation sanitaire en Algérie est maîtrisée »; a confié le membre du Comité Scientifique à notre source. 

Évoquant la stabilité sanitaire au niveau nationale, le professeur Bekkat Berkani a assuré que « des mesures de prévention strictes ont été prises dans le but d’éviter une seconde vague de dissémination de la fameuse pneumonie virale dans le pays »; a rapporté la même source, précisant que l’intervenant a appelé « à un retour progressif à la vie économique, sociale et sportive ».

Face à la stabilité sanitaire en Algérie, la date de la rentrée scolaire et universitaire fixées

Alors que les derniers bilans épidémiologiques du Covid-19 semblent stables et moins inquiétants; par rapport à ceux enregistrés au début de l’apparition de la pandémie dans le pays; et en particulier durant la période des mois de juin et juillet; où l’Algérie a connu des chiffres de contaminations au quotidien alarmant; la rentrée scolaire et universitaire s’inscrivent dans le cadre du retour à la vie normale.

À cet égard, le docteur Mohamed Bekkat Berkani a tenu à préciser que le ministère de l’Éducation Nationale est appelé à respecter le protocole sanitaire établi afin d’assurer aux élèves une reprise des cours, dans des conditions sûres. Par ailleurs, la réduction du nombre d’élèves par classe; ainsi que le port obligatoire du masque de protection pour les élèves et les enseignants; font partis dudit protocole comprenant les consignes spécifiques pour éviter la transmission du virus au sein des établissements scolaires. 

De son côté, le Pr Riad Mahyaoui, membre du Comité Scientifique; a détaillé les mesures contenues dans le protocole devant régir le retour aux bancs de l’école; spécifiant que les marquages au sol doivent être partout. Ceci afin de faciliter l’application de « la distanciation physique, qui doit impérativement être respectée ».

Pour ce qui de l’intérieur des salles, Mehyaoui a fait savoir que le Comité a imposé à la tutelle de l’Éducation Nationale « qu’il ne doit pas y avoir plus de vingt (20) élèves par classe à la fois; et ce tout en respectant la distanciation physique »; a-t-il fait savoir à TSA. De plus, l’emploi du temps s’étalera de manière à ce qu’un groupe de 20 élèves aura cours soit le matin ou l’après-midi, soit un jour sur deux; a développé le professeur.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes