AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : l’entrée aux lieux publics sera réservée aux vaccinés...

Coronavirus en Algérie : l’entrée aux lieux publics sera réservée aux vaccinés ?

Algérie – Le porte-parole du Comité scientifique du suivi de l’évolution du Coronavirus, Djamel Fourar, apporte de nouvelles précisions en ce qui concerne l’accès aux lieux publics qui sera réservé seulement aux vaccinés.

En effet, à la suite de l’évolution de la pandémie du Coronavirus et l’enregistrement d’une hausse dans le nombre de cas contaminés en Algérie , de nouvelles restrictions peuvent être mises en place par les autorités compétentes, comme celle divulguée par le porte-parole du Comité scientifique, Djamel Fourar en l’occurrence, qui concerne la réservation de l’entrée aux lieux publics uniquement aux vaccinés.

Dans le détail, intervenant ce jeudi 08 juillet 2021, lors de la réunion des membres du Comité, le responsable s’est prononcé. Il a indiqué que les personnes vaccinées recevraient un code. Ce dernier leur permettra d’accéder aux espaces publics en Algérie. Mais aussi, il peut être utilisé dans les différents pays du monde. Il servira de justificatif de la réception du vaccin contre la Covid-19. C’est ce qu’a rapporté Echorouk.

En outre, le Professeur Kamel Djenouhat s’est à son tour exprimé sur le sujet. Le président de la Société algérienne d’immunologie et chef de service du laboratoire central EPH Rouiba a précisé qu’on se dirige vers l’adoption de la vaccination. Cela, comme condition d’entrée dans les lieux fermés et ceux comportant un nombre important de personnes.

Coronavirus en Algérie : vers la fermeture des lieux publics ?

Toutefois, lors d’une entrevue accordée à la Radio locale de Sétif, Djenouhat a indiqué; que le Comité scientifique mettra bientôt en place de nouvelles conditions pour les citoyens algériens. Cela, dans le but de lutter contre la propagation des nouveaux variants dans le pays. Il s’agirait en premier lieu d’instaurer un pass vaccinal. Et ce, pour pénétrer aux salles de cinémas, les théâtres, les stades et autres.

De plus, le même spécialiste a notamment révélé qu’il serait temps de revenir à la fermeture des salles des fêtes. Selon lui, ces espaces représentent un danger. Notant que la majorité des cas présentés à l’hôpital sont des femmes qui ont été contaminées lors des cérémonies de mariages ou de funérailles

En sus, il a déclaré que certaines personnes mènent même une campagne contre la vaccination. En particulier, ceux qui ne connaissent pas l’importance de cette opération dans de telles circonstances. Dans le détail, il a ajouté que le pays serait entré dans la deuxième phase de la troisième vague. Celle qui a débuté en avril dernier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes