12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
dimanche, 3 mars 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Un dépistage instantané en cours de préparation

Coronavirus en Algérie : Un dépistage instantané en cours de préparation

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le Centre de Recherche en Biotechnologie de Constantine se lance dans le développement de kits de dépistage instantanés du Coronavirus. Une initiative inédite qui permettra à l’Algérie « d’être moins dépendante de l’extérieur ».

Une équipe de chercheurs du Centre de Recherche en Biotechnologie (CRBT) de Constantine, s’est lancée dans l’élaboration d’un kit de dépistage instantané du Coronavirus « 100% Algérien »; selon le site d’information russe Sputnik. Le Dr. Ammar Azioune, directeur du CRBT s’est exprimé auprès de la même source, indiquant que le test s’agirait de bandelettes; comme celles utilisées pour contrôler la glycémie. 

Basé sur l’acide ribonucléique (ARN), qui est un acide nucléique présent chez pratiquement tous les êtres vivants (y compris certains virus); l’orateur a souligné que ce test serait plus sensible que les bandelettes classiques.

- Publicité -

« Il suffira de réaliser un prélèvement de la muqueuse du nez et de la gorge avec un écouvillon; puis d’extraire l’ARN à partir de cet échantillon et de réaliser le test. L’avantage de la méthode que nous utilisons est de fournir des résultats instantanés et donc de savoir immédiatement si la personne est infectée ou non »; a-t-il détaillé.

L’objectif initial de l’équipe du CRBT est de produire 1.000 tests, qui devraient être prêts dans environs deux mois; a confié Azioune. Pour une fiabilité assurée, les premiers échantillons de ce test devront être testés afin de confirmer la crédibilité de la méthode; a avancé le docteur ajoutant qu’après validation, la seconde phase serait de l’industrialiser, car le dépistage de ce virus est un enjeu majeur.

Cela permettra aux autorités Algériennes de procéder à des tests de dépistage à grande échelle tout en étant autonome, « sans dépendre de l’extérieur » en pleine lutte contre le Covid-19; a-t-il attesté.

- Publicité -

La crise sanitaire révèle les compétences des chercheurs Algériens

En effet, le CRBT est opérationnel depuis 2012 et compte 150 chercheurs et ingénieurs, spécialistes en santé, en alimentaire, en agriculture, en environnement et en industrie; reliant la Recherche Nationale au Centre International de Génie génétique et de Biotechnologie (CIGGB) de Trieste, en Italie.

Au niveau national, le secteur de la recherche scientifique dispose de trente établissements; tous placés sous l’autorité du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Par ailleurs, la crise du Covid-19, a permis à ce secteur de sortir de l’ombre et d’ouvrir la porte aux chercheurs souhaitant revaloriser la recherche. Soulignons que le ministère de l’Enseignement Supérieur a sollicité la contribution de plusieurs scientifiques; afin de participer à la réalisation d’équipements et de produits permettant de lutter contre la contagion.

Ammar Azioune a dénoté que la méthode utilisée pour le développement de ce test est basée sur une technologie spécifique CRISPR (de l’anglais Clustered regularly interspaced short palindromic repeats); qui facilite la modification du génome des cellules grâce à une enzyme.

Il explique que le CRBT maîtrise cette technologie et l’exploite sur les cellules cancéreuses; indiquant que seulement le Massachusetts Institute of Technology (MIT), s’est lancé dans le développement de tests de dépistage pour le Covid-19, basés sur cette technologie; précisant qu’actuellement, les chercheurs américains sont à la phase de test.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -