21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Le budget alloué au vaccin

Coronavirus en Algérie : Le budget alloué au vaccin

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le directeur général du Budget au ministère des Finances, Abdelaziz Fayed, a levé le voile sur le budget alloué à l’acquisition du vaccin contre le coronavirus. 

Le pays continue de voir décroître la pandémie sur son sol, mais le combat de longue date qu’il mène contre le virulent virus à couronne n’a pas encore pris fin. Ainsi, pour se mener hors de cette crise sanitaire et assurer la gratuité de la campagne de vaccination, l’Algérie a alloué un gros budget à l’acquisition du vaccin contre le coronavirus. 

Lors de son passage sur l’émission de Echorouk Morning, ce mercredi 30 décembre, le directeur général du Budget au ministère des Finances, Abdelaziz Fayed en l’occurrence, a apporté des précisions sur ledit budget. En effet, le responsable a indiqué que le gouvernement a budgété 1,5 milliards de dollars pour acquérir 500.000 doses de ladite substance.

- Publicité -

Toutefois, Fayed a tenu à souligner que le budget susmentionné reste ouvert. Celui-ci pourrait même atteindre les 20 milliards de dollars si besoin. Cela va sans dire. Le gouvernement souhaite éviter tout risque de pénurie. Sans aller dans trop de détails sur le vaccin, le DG du Budget a précisé que la livraison du premier lot aura lieu au mois de janvier, d’après le média arabohpone Echorouk

Coronavirus : Ce que l’on sait et ce que l’on ignore sur le vaccin que va acquérir l’Algérie 

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a affirmé, le 15 décembre dernier, que le pays va acquérir un vaccin efficace et approprié en temps opportun. Quelques jours plus tard, soit le 21 décembre, le même responsable s’est réuni avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus. 

Cela puisque le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, l’avait instruit de le faire. Une réunion qui avait pour but de choisir le vaccin adéquat pour ensuite débuter la campagne de vaccination en mois de janvier. Pour l’instant, deux vaccins sont priorisés par l’Algérie, à savoir le vaccin russe, Gamaleïa et celui britannique, AstraZeneca.

- Publicité -

Ceux-ci sont efficaces respectivement à 91,4% et 70%. Ils répondent, a priori, aux besoins du pays. Pour ce qui est des fameux Pfizer et Moderna, les deux sont écartés de la courte liste de vaccins. Faute des dispositifs nécessaires pour la conservation des doses. L’Algérie optera donc pour un vaccin qu’elle pourrait conserver dans des réfrigérateurs classiques, le temps de l’injecter aux citoyens.  

Il est à noter que la date exacte du début de la campagne de vaccination reste encore inconnue, le choix du vaccin l’est aussi. Quelle que soit la date, le vaccin sera gratuit pour l’ensemble de la citoyenneté. C’est en effet ce qu’a affirmé le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid dans une déclaration faite à Liberté, le 04 décembre dernier.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -