AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : le bilan de la progression du variant Omicron

Coronavirus en Algérie : le bilan de la progression du variant Omicron

Algérie – On vous expose, ce 11 décembre 2021, le bilan de l’évolution du variant du coronavirus, Omicron, dans notre pays.

L’émergence du nouveau variant du coronavirus Omicron a semé la panique à travers le Globe. Dans ce sens, le bilan de l’Institut Pasteur d’Algérie dévoile l’absence de cas de décès et de contamination à la nouvelle souche du coronavirus Omicron. C’est-à-dire qu’on a signalé aucun cas dans notre pays. Selon la déclaration du ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, rapporte l’APS.

Tout en estimant que le variant Delta est plus redoutable, d’après les données actuelles. C’est pourquoi, le responsable réitère son appel à la vaccination. Cela vise à renforcer l’immunité collective. Il déplore d’ailleurs le manque d’enthousiasme des citoyens. Cela, en ne participant pas à l’opération de vaccination. Dans ce contexte, il indique un taux de vaccination de 27%. Ce qui est très faible, considérant le nombre d’injections disponibles, explique-t-il.

À ce titre, Benbouzid a mis en lumière le lancement d’une campagne de vaccination intensive. Ce sera dès la semaine prochaine. Cette initiative s’inscrit en coordination avec le ministère de l’Education nationale. Mais également, d’autres secteurs. Par conséquent, cela implique les employés et les enseignants des établissements éducatifs du cycle primaire.

Algérie : vaccination pour les enfants de moins de 12 ans ?

Certes, on a enregistré quelques cas d’infections à la Covid-19 dans les établissements scolaires. Cependant, aucune décision n’a encore été prise en faveur de la vaccination des enfants. Ceux de moins de 12 ans. Dans ce sillage, le comité scientifique a jugé que cette possibilité est encore à écarter. Notamment, sans la décision de l’Organisation mondiale (OMS) de la santé.  

En clair, le ministre explique que les cibles principales sont les adultes. Qui plus est, on souligne le besoin d’augmenter la cadence de la vaccination. Finalement, les citoyens sont appelés à intensifier leurs efforts en respectant le protocole sanitaire. Au risque de généraliser le pass sanitaire ?

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes