16.9 C
Alger
16.9 C
Alger
mercredi, 12 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoronavirus Algérie : Bilan 21 août.. Baisse des contaminations

Coronavirus Algérie : Bilan 21 août.. Baisse des contaminations

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le bilan des contaminations au Coronavirus enregistré ces dernières 24 heures a observé une fine hausse en ce 21 août. Le Comité du suivi de l’évolution de la pandémie du Covid-19 a recensé pas moins de 409 nouvelles contaminations et 07 décès.

En effet, le bilan des contaminations au Coronavirus en Algérie, a enregistré en ce 21 août une légère baisse des contaminations et des décès. Ainsi, les autorités responsables du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus dans le pays, ont décompté pas moins de 409 cas de contaminations au Covid-19 et 07 décès; selon ce qu’a annoncé le porte-parole de la Commission Scientifique, Dr Djamel Fourar.

Deux wilayas ont enregistré plus  de 45 contaminations ces dernières 24 heures en l’occurrence la wilaya d’Alger avec 57 contaminations et 49 cas à Oran.

- Publicité -

Cela dit, au total depuis l’apparition du premier cas de contagion au Covid-19 en février dernier; l’Algérie comptabilise 40.667 cas contaminés au Coronavirus et 1418 décès. 

Impact économique de la pandémie : Quels sont les secteurs les plus touchés ?

Les secteurs les plus impactés par les incidences macabres du fléau viral concernent en fait le transport et le tourisme. La restauration, l’hôtellerie et l’artisanat. Mais aussi l’énergie et le commerce hors agroalimentaire. C’est-à-dire pharmaceutique, parapharmaceutique, etc. 19,5 milliards de dinars constituent des pertes du chiffre d’affaires des transports publics à eux seuls.

Selon la même source, qui a repris les données du ministère du Travail et de la Sécurité sociale ; l’impact du Covid-19 a touché donc 134.000 chauffeurs de taxi. 6.883 autoécoles. 6.224 examinateurs. Et 4.421 agents de contrôle. Les hôtels et agences de voyage ont connu un manque à gagner de 81,9 milliards de dinars. Les artisans ont fait face à une activité tournant au ralenti de 80 à 100% ; et une absence de clientèle de l’ordre de 70 à 100%. En plus d’un manque à gagner de 36,21 milliards de dinars.

- Publicité -

Quant au secteur de l’énergie, la perte de chiffre d’affaires de Sonatrach s’élève à 4,6 milliards de dollars. Cela en comparaison avec la même période de l’année 2019. Le rapport prévient que Sonatrach risque, vu la trajectoire baissière dans laquelle elle évolue, ne plus être en mesure de remplir ses obligations à l’égard de ses partenaires et de l’État. Ce qui va se répercuter considérablement sur les revenus de ce dernier. Enfin, 63,83 milliards de dinars représente la perte du secteur marchand public, conclut le média de la presse écrite. Pour mémoire, le ministre des Transports a annoncé des aides financières. Elles iront au profit des compagnies publiques.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -