AccueilActualitéAlgérieCoronavirus en Algérie : Bilan du 19 novembre (contaminations)

Coronavirus en Algérie : Bilan du 19 novembre (contaminations)

Algérie – Le bilan des contaminations au Coronavirus a enregistré au cours de ces dernières 24 heures une baisse en ce 19 novembre. Le Comité du suivi de l’évolution du Covid-19 a enregistré 1023 nouveaux cas contaminés.

Effectivement, le bilan des contaminations au Coronavirus en Algérie, a enregistré en ce 19 novembre une hausse des contaminations. Le Comité en charge du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus dans notre pays, a donc recensé 1023 cas de contaminations au Covid-19 ; selon ce qu’a annoncé le porte-parole du Conseil Scientifique ; le Dr Djamel Fourar.

Ce qui signifie qu’au total ; c’est-à-dire depuis l’apparition du premier cas de contagion au Covid-19 en février dernier ; l’Algérie comptabilise 71.652 cas infectés par le Coronavirus ; d’après les données fournies par la même source.

Le vaccin contre la Covid-19 n’est pas suffisant pour vaincre la pandémie ?

En effet, lors du conseil exécutif de l’organisation mondiale qui a eu lieu aujourd’hui, 16 novembre, le directeur général de l’organisation mondiale de la santé, l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est exprimé et a déclaré que le vaccin restait un moyen de compléter et consolider les outils déjà présents, comme le respect des gestes barrières ou encore un confinement partiel ou total. Le vaccin n’est donc pas la solution miracle qui va vaincre le Coronavirus; a-t-on rapporté du média francophone Algérie 360.

Cependant, Tedros Adhanom Ghebreyesus ne remet pas en cause l’efficacité du vaccin élaboré par Pfizer et BioNTech. Le fait de l’avoir qualifié comme pas « suffisant »; revenait essentiellement à la quantité limitée avec laquelle il serait commercialisé dans les prochains mois, si toutefois les essais de la phase 03 étaient assez concluants; a-t-on rapporté de la même source.

« Au départ, les quantités seront limitées et par conséquent les personnels soignants; les personnes âgées et celles à risque auront la priorité et nous espérons que cela va faire baisser le nombre de morts et permettre aux systèmes de santé de résister »; a-t-on rapporté des déclarations publiées sur Algérie 360 du directeur général de l’organisation mondiale de la santé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes