AccueilActualitéAlgérieCoronavirus Algérie : Y aura-t-il une deuxième vague ? Un expert explique

Coronavirus Algérie : Y aura-t-il une deuxième vague ? Un expert explique

Algérie – Alors que l’Algérie enregistre une baisse continue des contaminations depuis quelques semaines, la question d’une éventuelle deuxième vague du Coronavirus et la hausse des contaminations est hypothétique, estime un professionnel de la santé.

En effet c’est ce qu’a indiqué le chef de service des maladies infectieuses de l’EPH de Boufarik, le docteur Mohamed Yousfi; cité par le média Algérie 360 dans son édition de ce 16 septembre. « Les hypothèses concernant une éventuelle deuxième vague de la pandémie du Coronavirus, et l’explosion de la courbe épidémiologique, notamment la hausse du nombre de contagions et de décès en Algérie, demeurent de simples suppositions »; a-t-il avancé. 

« L’Algérie n’est pas dans la même situation épidémiologique que l’Europe »; a signalé le médecin. Selon lui, le pays vit actuellement encore la première vague de la pandémie du Covid-19; qui est en train de diminuer lentement, a-t-il ajouté. Cela dit, « personne ne peut prévoir l’évolution et la dissémination du fameux virus; ni prédire une éventuelle seconde vague »; a réaffirmé l’expert insistant sur la vigilance et le respect des gestes barrières anti-Coronavirus.

Le chef de service a cependant spécifié pourquoi l’Algérie demeure encore dans la première vague de la pandémie. Celle-ci a été interrompue par une flambée provoquée par le non-respect des mesures de prévention sanitaire; a-t-il d’abord précisé. Ainsi, « la première vague a suivi une progression avant d’atteindre son pic au mois d’avril; entamant une décrue vers la mi-mai ».

Toutefois, une récidive du pic épidémiologique a eu lieu entre juillet et début août 2020. Ceci en raison du non-respect du confinement et des recommandations sanitaires; a confié le responsable du service d’infectiologie de l’EPH de Boufarik.

Appliquer et respecter les gestes barrières en attendant le vaccin anti-Covid-19

Poursuivant son explication, le docteur Mohamed Yousfi a déclaré que reprendre le cours de la vie à la lumière du Coronavirus doit impérativement reposer sur le respect total des mesures de prévention. Il s’agit d’un dispositif primordial, a-t-il réitéré. « Ceux sont ces gestes qui protègent du virus Sars-Cov-2 et de celui de le grippe et de toutes les infections respiratoires », a attesté le spécialiste en infectiologie.

Par ailleurs, pour lui il est nécessaire d’effectuer la vaccination contre la grippe saisonnière en attendant l’éventuel vaccin contre le Coronavirus. Selon lui, celui-ci serait « le meilleur moyen de prévention qui va appuyer les consignes de sécurité sanitaire ».

Pour ce qui du déconfinement, Yousfi a affirmé que cela doit intervenir pour des raisons économiques et sociales, c’est pourquoi chaque secteur doit accompagner la reprise de son activité d’un protocole sanitaire régissant les règles sanitaires à appliquer. Il a d’ailleurs mentionné au passage la rentrée scolaire et universitaire. Sans oublier l’ouverture des frontières qui devra être gérée avec prudence, a conclu le praticien.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes