AccueilActualitéAlgérieCoronavirus : l’Algérie a atteint l’immunité collective ? Mahyaoui répond

Coronavirus : l’Algérie a atteint l’immunité collective ? Mahyaoui répond

Algérie – Le membre du Comité national de suivi de la pandémie du Covid-19, Riyad Mahyaoui, exprime son opinion quant à l’atteinte de l’immunité collective contre le coronavirus en Algérie. Retrouvez plus de détails, dans les prochaines lignes de notre édition du 14 février 2022.

Le membre du Comité scientifique chargé du suivi de la pandémie du Covid-19, Mahyaoui a abordé un point délicat. Il s’agit d’une question qui préoccupe tous les Algériens. Ainsi, Mahyaoui évoque le sujet de l’atteinte de l’immunité collective contre l’épidémie du coronavirus en Algérie.

En effet, le professeur s’est exprimé au micro de la Chaîne 1 de la Radio nationale, hier dimanche. Celui-ci devait faire le point sur la situation épistémologique du pays. Et ce, par rapport à la crise sanitaire liée au Covid-19.

De ce fait, Riyad Mahyaoui s’est prononcé pour apporter de la lumière au degré atteint en termes d’immunité collective contre le coronavirus en Algérie. Notamment, après la baisse des chiffres reflétant les contaminations sur le territoire national.

Covid-19 en Algérie : qui est concerné par l’immunité ? 

Dans ce contexte, Riyad Mahyaoui a fait savoir qu’un élément s’avère crucial pour conclure sur l’atteinte de l’immunité collective en Algérie. Il s’agit de statistiques officielles déterminant le nombre précis de contaminations au variable Omicron. Ainsi, par faute de manque de ces données, nul ne peut affirmer, ou pas, que l’Algérie a atteint l’immunité collective.

Dans le détail, l’intervenant a annoncé que les statistiques déclarées ne portent pas sur l’intégralité des données nécessaires. À savoir, le nombre total des personnes immunisé contre le virus, dans les quatre coins du pays. Cela résulte du fait que certains contaminés ne sont pas comptabilisés dans les observations quotidiennes.

En outre, le locuteur a rappelé que l’immunité est réservée à deux types de personnes. Il s’agit des personnes vaccinées (deux doses au minimum), ou celles déjà contaminées. Toutefois, des statistiques réelles, notamment globales à cet égard, seraient le seul moyen qui permettrait de tirer les conclusions à ce sujet.

Pour conclure, la même source a ressorti le dernier bilan du Covid-19. Celui-ci indique un nombre réduit de nouveaux cas étant de 503 contaminations sur le sol algérien. Avec pour autant, un nombre de décès accumulé de douze (12) individus, au cours de la journée d’hier, 12 février 2022.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

  1. 12 veut dire 120 .
    Les services de renseignements chinois sont arrives à affirmer que nous divisons la réalité par 10 mais que 80% ne sont même pas comptabilisés même officieusement concernant les infections

Comments are closed.