CoronaVac : quand est-ce que l’Algérie exportera son vaccin ? La DG de Saidal répond

Algérie – Le groupe Saidal, en partenariat avec les laboratoires chinois Sinovac ont développé le vaccin anti-Covid CoronaVac. Après quelques jours seulement du début de sa commercialisation, l’Algérie prévoit son exportation. Découvrez les détails dans cette édition du 17 janvier 2022.

En effet, la directrice générale du groupe pharmaceutique public s’est exprimée, dimanche, sur les ondes de la radio algérienne. Invitée à la chaîne 3, Fatoum Akacem a révélé que le vaccin CoronaVac produit par Saidal en Algérie est en dernière phase avant l’annonce de son exportation. Cela, d’après ce qui a été rapporté par le quotidien Echorouk.

Au fait, le vaccin anti-Coronavirus du groupe Saidal a récemment été mis sur le marché pour être commercialisé. Ce processus a été lancé de façon officielle le 13 janvier dernier. Désormais, il ne manque plus que l’autorisation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour envisager son exportation.

Dans le détail, selon la même responsable, les démarches seront bientôt à la phase finale. Ainsi, elle a fait savoir que le groupe n’attend plus que la visite de l’experte de l’OMS pour donner son aval sur cette autorisation. En sus, elle a précisé que le choix des pays vers lesquels se fera l’exportation se fera en coordination avec le partenaire chinois.

Algérie : le vaccin CoronaVac bientôt disponible dans toutes les wilayas

Après avoir fait preuve de son efficacité et son efficience, le ministère de l’Industrie Pharmaceutique, présidé par Lotfi Benbahmed, a annoncé la commercialisation du CoronaVac, jeudi dernier. Cette décision a vu le jour après l’accord de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques (ANPP) sur ledit vaccin. Il serait question d’un délai de quelques semaines uniquement. Ensuite, la distribution du vaccin se fera à l’échelle nationale pour la vente.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a confirmé que l’Algérie s’apprête à exporter le CoronaVac. Il a notamment révélé que cette décision sera applicable prochainement. En sus, Lamamra a déclaré que les pays africains et ceux qui en ont le plus besoin feront objet de ces transactions envisagées.

En outre, le même responsable s’est prononcé sur le sujet lors de sa dernière visite en Italie. Il a mis l’accent sur le fait que l’Algérie accorde autant d’importance aux pays nécessitant le vaccin qu’aux besoins nationaux.

Dans ce sens, le ministre de l’Industrie Pharmaceutique a souligné que le groupe Saidal prévoit d’ajuster la quantité produite. Sachant qu’ils ont déjà prévu de produire 96 million de doses; en fonction de l’évolution des besoins nationaux. Mais aussi pour couvrir l’exportation, précise la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes