CoronaVac : ce qu’il faut savoir sur le vaccin algérien contre le coronavirus

Covid-19 – Le pays a lancé aujourd’hui le premier lot du CoronaVac, un vaccin algérien fabriqué par le groupe public Saidal. Voici les caractéristiques et le taux d’efficacité de ce vaccin. 

Dans le cadre de la mise en application des instructions de Tebboune, le groupe pharmaceutique généraliste Saidal a entamé le processus de production tant attendu. Celui du premier lot de vaccin anti-Covid-19 algérien, CoronaVac en l’occurrence. Et ce, dans le but de répondre à la demande des compagnes de vaccination. Mais aussi assurer une souveraineté sanitaire.

Le projet CoronaVac est le résultat d’une collaboration. Un travail conjoint de deux paries. On parle d’un groupe chinois. Celui derrière la production des deux vaccins Sinovac et Sinopharm. Du côté algérien, cela concerne le groupe Saidal. Depuis le 29 juillet dernier, une délégation du groupe Chinois a rejoint l’Algérie. C’était dans l’optique de vérifier le matériel mis en place par Saidal. Et aider à lancer la production du vaccin anti-covid. 

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Djamel Lotfi Benbahmed affirme que la production du vaccin algérien débutera le 29 septembre, dans le site de production du groupe national Saidal situé à Constantine. Puis, Benbahmed déclare que la capacité est de 32.000 doses par jour, l’équivalent de 8 millions par mois. 

Les caractéristiques du vaccin CoronaVac 

En effet, le vaccin algérien a de nombreuse propriétés qui permettront d’assurer une immunité contre la Covid-19, premièrement, l’efficacité du vaccin et de 78 % contre les cas Covid de tous les degrés d’infection et il fonctionne sur le principe d’un virus inactif, c’est-à-dire il expose des virus et des bactéries au système immunitaire sans risque de réaction dangereuse. Une méthode traditionnelle approuvée avec succès dans plusieurs vaccins tel que celui de la rage. C’est ce dont nous informe le journal arabophone Echorouk.  

Deuxièmement, le vaccin a été testé dans deux pays. On a la Turquie et l’Indonésie avant d’entamer sa production en Algérie, avec des taux d’efficacité de 91.25 % et de 65.3 %. Le CoronaVac peut être conservé dans des réfrigérateurs ordinaires à une température entre 2 et 8 degrés. Cependant, les effets secondaires du vaccin algérien sont bien précis, des douleurs lors de l’injection, des maux de tête, de la fatigue et des douleurs musculaires. 

Contrairement à certains pays qu’il y produisent des vaccins anti-Covid, mais qui ne sont pas reconnus par l’Organisation mondiale de la santé, le vaccin CoronaVac est approuvé par cette organisation. Il a même obtenu sa marque déposée afin de le mettre sur le marché.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes