23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieÉnergieContrats gaz : un rapport de l'OPAEP atteste l'Algérie comme pays à...

Contrats gaz : un rapport de l’OPAEP atteste l’Algérie comme pays à « haute fiabilité »

Publié le

- Publicité -

Énergie – L’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) atteste que l’Algérie est un pays qui présente une « haute fiabilité » dans ses contrats de gaz. On vous expose plus de détails à ce sujet, dans cette édition du 30 mai 2022.

Le rapport mensuel publié par l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) indique que l’Algérie détient une place parmi les pays à « haute fiabilité » en matière de ses contrats d’approvisionnement en gaz à ses clients. Ce mérite a été relié par le quotidien arabophone Ennahar.

En effet, ce même rapport portant sur le « Développements du gaz naturel liquéfié et de l’hydrogène en 2022 » a fourni d’autres détails au sujet du gaz algérien. Outre la reconnaissance attribuée à l’Algérie, l’organisation a également évoqué les différents approvisionnements en gaz algérien des pays. Ceux avec lesquels l’Algérie s’est engagée dans le cadre d’accords conclus.

- Publicité -

À ce propos, l’OPAEP a expliqué que « les exportations algériennes restent dans la fourchette trimestrielle habituelle ». En un quart d’année, l’Algérie exporte des quantités de son gaz qui oscillent moyennement entre 2,5 millions de tonnes et 3 millions de tonnes.

En sus, le rapport a indiqué que l’intégralité des expéditions algériennes s’est dirigée vers les marchés européens. Cela coïncide avec le moment où les pays du Vieux Continent avaient exprimé leur désir de diversifier leurs sources d’approvisionnement.

L’OPAEP évoque les gazoducs reliant l’Algérie à l’Espagne et à l’Italie

Dans ce sillage, l’OPAEP a souligné que le gazoduc Medgaz reliant l’Algérie à l’Espagne est encore opérationnel et en cours d’utilisation. D’après le document publié, la capacité dudit gazoduc a récemment été augmentée. Celle-ci est passée de 8 à 10,5 milliards de mètres cubes/an.

- Publicité -

Par ailleurs, l’organisation a révélé que Sonatrach a conclu un nouvel accord avec la société italienne « Eni ». Cette convention signée avec le groupe pétrolier algérien vise principalement l’augmentation des exportations de gaz via le gazoduc « Enrico Mattei ». Soit, le gazoduc qui relie l’Algérie à l’Italie via la Tunisie. Celui-ci a une capacité nominale de 33 milliards de mètres cubes par an.

Enfin, le rapport de l’OPAEP a signalé que le marché mondial continue de se remettre des répercussions du Covid-19. Effectivement, la pandémie a eu un impact négatif sur l’activité économique mondiale. Par la même occasion, l’organisation a insisté sur le rôle central du gaz naturel liquéfié. Cette matière a grandement contribué à satisfaire la demande énergétique mondiale.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -