AccueilÉconomieAutomobileConstruction de voitures et motos en Algérie : Tebboune dévoile de nouveaux...

Construction de voitures et motos en Algérie : Tebboune dévoile de nouveaux détails

Algérie – Dans une entrevue périodique, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a fourni de nouveaux éléments concernant la construction de voitures et de motos en Algérie. Dzair Daily relate pour vous tous les détails dans cette édition du vendredi 23 décembre 2022.

Le rendez-vous à ne pas rater ! En effet, dans une entrevue accordée aux représentants de médias nationaux, le Chef d’État algérien a soulevé plusieurs points en relation avec divers secteurs. Notamment au sujet de la construction de voitures et de motos en Algérie que le président Tebboune n’a pas manqué de dévoiler de nouveaux détails.

Effectivement, diffusée sur les chaînes radio et de télévision nationales, la rencontre avec le président de la République a été le rendez-vous tant attendu. Dans sa déclaration, Abdelmadjid Tebboune a affirmé que l’Algérie reprendra sa place dans le marché automobile. Et ce, après avoir traversé une période riche en rebondissements suite au gel de l’activité d’importation et de montage de voitures.

Dans ce sens, le président a souligné l’objectif premier du pays centré sur la fabrication des engins à quatre et à deux roues. Dans la question économique, il a souligné le statut du partenaire italien dans l’intégration automobile en Algérie. Affirmant ainsi « qu’après deux ans du lancement du partenariat, le pays atteindra un taux d’intégration de 30 à 40 % ».

Vers le lancement de la construction automobile : Tebboune précise

En effet, lors de l’entrevue, le Chef d’État algérien a mis la lumière sur les capacités de l’Armée nationale populaire dans l’industrie automobile. Il a de ce fait affirmé que les unités industrielles de l’ANP constituent « une locomotive » de l’industrie mécanique en Algérie. Et ce, après avoir fait leur entrée dans le domaine de la construction des moteurs, principalement Allemands (Deutz). 

Ainsi que des pièces de rechange pour véhicules lourds et tracteurs. Entrant dans son programme d’action, Tebboune a souligné l’objectif de son département de mettre en place une véritable industrie automobile. Cela, dans l’optique d’intégrer des entreprises algériennes dans le cadre de la sous-traitance avec le partenaire italien pour fabriquer de nombreuses pièces.

En outre, le président a ajouté que son objectif premier est de se lancer, non seulement dans la construction de véhicules touristiques, mais aussi dans la fabrication des engins. Tels que des tracteurs et des camions. Ajoutant à ce projet, la construction des cyclo-pousse, appelés Tuk Tuk. En plus des scooters Vespa, qu’il vise à introduire dans l’entreprise publique de Guelma, a-t-il fait savoir.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici