AccueilÉconomieAutomobileConstruction automobile : les usines en Algérie de KIA, Hyundai et Volkswagen...

Construction automobile : les usines en Algérie de KIA, Hyundai et Volkswagen fusionnent

Automobile – Les trois grandes marques automobiles, KIA, Hyundai et Volkswagen, semblent vouloir fusionner leurs usines de construction de voitures en Algérie. Vous souhaitez en savoir davantage ? Prenez le temps de lire cet article du lundi 22 août 2022. Dzair Daily vous en dit tout ci-après. 

En effet, selon des sources spécialisées, les trois grandes marques d’automobile KIA, Hyundai, et Volkswagen s’engagent à travailler en collaboration et fusionnent leurs usines en Algérie. Cela comprend de nombreuses branches spécialisées dans le montage de voitures, de véhicules utilitaires et de camions. C’est ce qu’ont révélé les susdites sources au quotidien généraliste arabophone, El Khabar.

En outre, les mêmes sources ont confirmé que les susdites marques s’engagent à entamer ce nouveau projet. Cela leur permettra d’entrer dans la première phase. Et passer par la suite au montage des véhicules. Tout en s’appuyant sur l’importation de structures et d’équipements, rapporte le même média. 

Par ailleurs, cette fusion procède à la mise à profit des structures de base et de la chaîne de fabrication dont disposent les usines de montages précédentes. Telles que l’usine de « Kia Motors » à Batna, l’usine Hyundai dans la wilaya de Tiaret. Ainsi que l’usine représentant les marques allemandes « Sovac » dans la wilaya de Relizane, ou encore l’usine « Ival » à Bouira.

Algérie : quel serait le sort de la construction automobile ?

Dans le même sillage, le cahier des charges de montage des véhicules utilitaires est prêt depuis le 20 juillet dernier. Il est actuellement en attente de publication. Celui-ci paraîtra au Journal officiel dans les prochains jours. Toutefois, le cahier des charges et les conditions liées à l’activité d’installation de voitures, de tourisme restent à l’arrêt.

Il est utile de rappeler que le président de la CNCDPME, Adel Bensaci, a dévoilé le nombre sous-traitant dans la production des pièces et accessoires automobiles. Selon le même responsable, les autorités concernées envisagent d’accorder la priorité à ces constructeurs de pièces de voitures.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes