12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileConstruction automobile en Algérie : des voitures hybrides et électriques 100 %...

Construction automobile en Algérie : des voitures hybrides et électriques 100 % DZ ?

Publié le

- Publicité -

Automobile – Suite à une impasse de presque 4 ans, notre pays a renoué avec l’industrie automobile. Cette fois-ci, l’Algérie a adopté une nouvelle vision et des conditions innovantes pour la construction des voitures électriques et hybrides. Découvrez les détails dans la suite de cette édition du 26 mars 2023.

En effet, la reprise de l’industrie automobile dans le pays est accompagnée de nouvelles perspectives. Parallèlement, les opérateurs de l’industrie et la Bourse Algérienne de Sous-Traitance et de Partenariat ont lancé un projet local. Ce programme vise à construire des voitures électriques et hybrides en Algérie. Cela en coopérant avec de nouvelles usines automobiles et en établissant des accords avec des concessionnaires mondiaux.

Effectivement, le président de la Bourse de Sous-Traitance et de Partenariat de l’Ouest (BSTPO), a déclaré que l’Algérie détient des avantages remarquables. Selon lui, ces atouts permettent à ce pays de devenir un leader de l’industrie électrique et hybride dans les pays du Maghreb et d’Afrique, rapporte le média Echorouk

- Publicité -

Voici les avantages que détient l’Algérie pour la construction automobile

Selon Rachid Bekhchi, la nouvelle loi de l’investissement est considérée comme un catalyseur pour le développement industriel. Le président de la BSTPO a ajouté que le pays possède des avantages exceptionnels tels que les espaces industriels et des exemptions fiscales. Il a affirmé que le coût d’électricité est le point fort du pays qui est bas par rapport à d’autres États.

Effectivement, l’Algérie dispose des laboratoires d’études, de cadres humains qualifiés et des usines de manutention. En plus, des centres de formations spécialisées. Cela permet au pays de passer de la production de véhicules thermiques aux véhicules électriques et hybrides.

En effet, le pays compte 14 constructeurs de batteries automobiles prêts à répondre à la demande du marché. Les autorités algériennes envisagent des partenariats avec des opérateurs mondiaux de contrôle technologique. Cela permet de stimuler la production locale de véhicules hybrides. Ces initiatives font de l’Algérie un potentiel futur leader continental dans la production d’engins électriques et hybrides.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -